×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités

HOTELS
Dossier franchise

AKENA

Créée en 1992, Akena avait à l'origine pour objectif de développer un produit standardisé sur le créneau de l'hôtellerie super-économique de grand confort. Ces hôtels, classés alors dans les catégories 0 et 1 étoile, proposaient en effet une chambre très normée comprenant une salle de bains complète (lavabo, douche, wc), la télévision et le téléphone. Le tout à un prix modique. Avec l'élargissement de la loi Raffarin à l'hôtellerie, la suppression de la défiscalisation pour les investisseurs non exploitants et la crise économique de ces dernières années, la chaîne, présidée par Jean-Michel Fontaine, a changé son fusil d'épaule. Elle s'est en effet récemment ouverte à la licence de marque. Aujourd'hui, à travers les marques Akena, Akena City et Relais Akena (hôtel avec restaurant), le réseau accueille en son sein des unités indépendantes 0, 1 et 2 étoiles.

Principaux critères de recrutement
Akena recrute des établissements classés 0, 1 ou 2 étoiles (moins de 10 ans), situés en périphérie des villes. Une capacité minimum de 45 à 50 chambres est requise. A noter que la chaîne demande à ses franchisés de mettre en place des chambres non-fumeurs (un tiers). Télévision et téléphone sont obligatoires. Un abonnement à Canal + est en outre bienvenu.
La mise aux normes de l'enseigne (charte graphique, signalétique, informatisation...) nécessite un investissement d'au moins 100.000 francs.

Durée du contrat
Cinq ans pour les hôtels existants. Sinon 10 ans pour une construction neuve. Possibilité de sortie au bout de 2 ans et demi pour les hôtels déjà existants avec acquittement de 50% des sommes restant à payer.

Formation
Une formation de 15 jours est dispensée lors de la signature d'un contrat pour un hôtel exitant. Trois semaines à un mois pour un établissement neuf.

Politique tarifaire
- Pas de politique de prix fixes. Toutefois il est recommandé aux hôtels de proposer des tarifs affichés en fonction de leur classement. Les prix des 2 étoiles se situent entre 220 et 269 francs, ceux des 1 étoile entre 175 et 220 francs et ceux des 0 étoiles entre 149 et 159 francs.
- Les enfants de moins de 12 ans logés dans la chambre de leurs parents ne paient pas.
- Une carte de fidélité donne droit à des cadeaux.
- Une soirée étape est proposée dans les Relais (295 à 345 francs avec petit-déjeuner, chambre et dîner).

Principaux services
- Une centrale de réservations non connectée aux GDS.
- Une centrale de référencement (équipements et services). Pas de système de malus/bonus.
- Un guide en français tiré à 70.000 exemplaires.
- Une commercialisation à travers salons nationaux et internationaux (Mitcar, Comité d'entreprise, participation aux rendez-vous organisés par Maison de la France en Grande-Bretagne, Belgique, Pays-Bas et à Berlin).

Contact franchise & développement
J. F Bocquillet J.-M Fontaine
31, av Jean Jaurès
91550 Paray-Vieille-Poste
Tél. : 01.69.84.85.17.

Où en est le réseau aujourd'hui ?

* Date de création : 1992
* Nombre d'hôtels : 17 en France (soit 1.145 chambres) dont 10 filiales et franchises

* CA 1997 : 48 MF
* Taux d'occupation 1997 : 66%
* Prix moyen chambre 1997 : 163 francs

 

Combien ça coûte ?

Contrat de franchise
Droit d'entrée
- Environ de 60.000 francs par établissement

Redevance annuelle
- 100 francs par chambre et par mois

Publicité
- 0,5% du CA total HT

 

Ambitions de développement en 1998

Akena avance pas à pas. Résultat : les prévisions pour 1998 sont assez modestes. La chaîne espère finaliser six nouveaux contrats cette année notamment en province. A noter que des projets pourraient voir le jour en Allemagne et en Pologne dans les années à venir.

 

Autres fiches

Adresses


L'HÔTELLERIE n° 2581 Magazine 1er Octobre 1998

L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration