×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

Besoin urgent d'un plan de réouverture compréhensible, édito du journal du 2 avril 2021

Vie professionnelle - mardi 30 mars 2021 11:54
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :      
Article réservé aux abonnés




À cette période de l’année, normalement, les campagnes de recrutement pour la saison estivale ont commencé. Mais actuellement, les seules perspectives portent, pour la restauration, sur un plan de réouverture en trois étapes qui ne tient pas la route. Tous les professionnels s’accordent sur l’absurdité d’ouvrir d’abord les restaurants d’hôtel pour le petit déjeuner uniquement. En revanche, ouvrir les restaurants d’hôtel pour leur clientèle au dîner, par exemple, aurait du sens. Les paliers de quatre semaines imposées entre chaque étape auraient été acceptables si le calendrier avait débuté en avril, ce qui ne sera pas le cas compte tenu des nouvelles restrictions. L’an dernier, la réouverture des cafés et des restaurants avait eu lieu à partir du 2 juin pour les établissements situés en zone verte (en zone orange seule l’activité en terrasse était autorisée). Des réouvertures engagées après deux mois et demi de fermeture. Cette fois, nous en sommes déjà à cinq mois (ne parlons pas des discothèques fermées depuis plus d’un an). Les réouvertures vont demander une tout autre logistique, que ce soit dans la chaîne d’approvisionnement comme dans la gestion du personnel. L’exécutif, avec les organisations professionnelles, doit revoir sa copie et présenter au plus vite un plan de réouverture compréhensible pour les professionnels et incluant une date de mise en place. Il est urgent de redonner de l’espoir.

 

#edito #reouverture 


Sylvie Soubes