×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

Aurélien Largeau, nouvel étoilé Michelin 2022

Restauration - mardi 26 avril 2022 14:05
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Biarritz (64) Le chef de l'Hôtel du Palais décroche l'étoile pour sa cuisine aux accents basques et iodés, au restaurant La Rotonde - la Table d'Aurélien Largeau. Le guide rouge a également décerné le prix Passion Dessert à son chef pâtissier, Aleksandre Oliver.



Le restaurant gastronomique La Rotonde – la Table d’Aurélien Largeau, au sein de l’Hôtel du Palais à Biarritz (Pyrénées-Atlantiques), s’est vu doublement récompensé avec une première étoile et le prix Passion Dessert du guide Michelin 2022. Depuis la réouverture partielle de l’Hôtel du Palais (The Unbound Collection by Hyatt) l'année dernière, après trois ans de travaux, Aurélien Largeau, chef des cuisines, et Aleksandre Oliver, chef pâtissier, forment un duo créatif. Ils ont par exemple composé le menu Littoral atlantique autour de l’iode et des algues, des entrées au dessert - telle la mousse citronnée, pickles de concombre et salicorne. On y trouve également le plat signature d’Aurélien Largeau, le homard bleu de casier grillé aux aiguilles de pin, betteraves et sauce corail. “Ce plat me suit depuis 2018, lorsque j’étais chef de la Table d’à coté, le second établissement de Christophe Hay à Ardon. Je l’ai fait évoluer et je voulais garder ce repère, car c’est à la fois un succès et l’expression de mon histoire”, souligne le chef rochelais de 29 ans, dont la grand-mère cuisait les coquillages sur des aiguilles de pin.

 

Redonner une dimension gastronomique à La Rotonde

Aurélien Largeau, notamment passé par les établissements de la famille Coutanceau, reste marqué par son expérience auprès de Christophe Hay. “Il m’a offert mon premier poste de chef et m’a sensibilisé à l’exigence d’une cuisine gastronomique, aux produits, et au management axé sur l’humain”, se souvient-il. En 2020, le jeune chef - qui fut commis à l’Hôtel du Palais auprès de Jean-Marie Gautier ! - prend la direction des cuisines du palace biarrot et s’attache à redonner une dimension gastronomique au restaurant La Rotonde (40 couverts). Il met l’accent sur les circuits courts, les producteurs environnants, et a concocté le menu Terroir basque basé sur les produits locaux. “Nous proposons des plats inspirés de la cuisine traditionnelle basque, comme le Ttoro, une bouillabaisse locale. Nous travaillons une version gastronomique avec kokotxas (des mentons de merlus) en persillade, moules fumées aux aiguilles de pin, langoustine de la criée de Saint-Jean-de-Luz rôtie à l’unilatéral et soupe de poisson montée au jus de langoustine. Le tout est infusé au poivron et chorizo”, détaille-t-il. Nul doute que la clientèle appréciera la typicité des mets.

 

#Michelin #Biarritz #LaRotonde #AurelienLargeau


Laetitia Bonnet Mundschau
Journal & Magazine
SOS Experts
Une question > Une réponse
La gastronomie moléculaire
par Hervé This
Services