×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

Frédéric Calmels, nouvel étoilé Michelin 2022

Restauration - lundi 4 avril 2022 14:05
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Après avoir lancé un premier restaurant, L'Auberge, qui a reçu un Bib gourmand en 2021, le chef a inauguré quelques mois plus tard Le Favori, un établissement aux ambitions gastronomiques. Pari réussi.



Le chef Frédéric Calmels a fait le choix de quitter la région parisienne pour la province, notamment pour "retrouver le contact avec la nature". Après avoir passé plusieurs années à La Réserve, à Paris, auprès du chef Jérôme Banctel, c’est à Cheverny (Loir-et-Cher), qu’il est parti s'installer, et qu'il a suivi le projet d'Alice et Jérôme TourbierUn projet qui l'a immédiatement séduit : “Travailler les produits locaux, pouvoir ancrer notre cuisine dans ce territoire, c’est ce que je recherchais."  Pari réussi, puisque le chef vient de décrocher une étoile pour le restaurant Le Favori, inauguré en septembre dernier. "J’ai travaillé dans ce sens donc cette étoile, je l’ai beaucoup espérée, confie Frédéric Calmels, heureux et soulagé. C’est la permission de continuer sur le chemin que j’ai choisi.” Une reconnaissance qu’il souhaite partager avec toute son équipe. "Tout le monde s’est approprié l’étoile. Pendant la cérémonie, ils étaient suspendus à leur téléphone pour vivre l’événement en direct. Et ils ont tous poussé un cri de joie, témoigne le chef. On ne fait rien sans eux.”

Mettre en relief le terroir

Côté cuisine, le chef a opté pour un menu unique, qui se compose de 4 ou 6 plats, pour “mettre en relief le terroir et le côté sauvage de la forêt”. Un choix pragmatique, mais qui vise aussi à offrir la meilleure des expériences aux clients. “On a voulu définir une histoire et la faire défiler au gré de nos plats. C’est un moyen de présenter notre identité.” En ce moment, le chef travaille notamment sur “une association de céleri en diverses textures ou cuisson, avec du cru, du cuit, du croquant, de l’acidulé, associé à une sauce aigre-douce pour mettre en valeur un bar mariné ou encore un filet de lotte avec condiment aux citrons et aux échalotes, mis en valeur par un radis blanc et une émulsion à l’huile d’olive”. Une cuisine axée sur le produit, d’apparence simple et lisible. “J’aime proposer ce que j’aimerais manger. C’est aussi comme ça qu’on se crée une clientèle”, explique le chef. Côté salle, on retrouve un esprit dépouillé, avec de grandes baies vitrées pour laisser entrer la lumière et la nature dans le restaurant.

#FredericCalmels #Michelin2022

Romy Carrere

Journal & Magazine
N° 3790 -
20 janvier 2023
SOS Experts
Une question > Une réponse
Gagner en rentabilité en améliorant sa marge brute
par Christopher Terleski
Services