Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

Coronavirus : fermetures de restaurants possibles à Paris et les Bouches-du-Rhône

Restauration - vendredi 14 août 2020 10:00
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

Avec le décret paru ce matin au Journal Officiel faisant passer Paris et les Bouches-du-Rhône en zone de circulation active du virus, les préfets peuvent décider de la fermeture de restaurants.




© GettyImages


Olivier Véran, ministre des Solidarités et de la Santé, avait laissé entendre sur France 2 ce mercredi que Paris et les Bouches-du-Rhône pourraient « passer dans les prochaines heures ou jours en zone de circulation active du virus ». « Les préfets pourront être amenés si la situation épidémique l'exige à prendre de nouvelles mesures comme des modulations d'ouverture de certains lieux par exemple", avait-il précisé. Hier soir, le JDD annonçait l'imminence de la parution. Ce vendredi matin, c'est chose faite. Le décret paru au Journal Officiel permet, entre autres, aux préfets de ces deux zones, en concertation avec les agences régionales de santé et les élus locaux, d’imposer des mesures plus restrictives, comme la fermeture de restaurants ou des horaires d’ouverture limités, notamment pour éviter les regroupements festifs en soirée. Après l'annonce des contrôles renforcés du port du masque et des gestes barrière dans les restaurants et cafés dus à la rescrudescence des cas positifs au coronavirus, le gouvernement montre qu'il prend très au sérieux la possibilité d'une "seconde vague".

Dans le même esprit, les Britanniques ont aussi annoncé hier soir qu'ils imposaient une quarantaine à tous ceux qui rentreraient sur leur territoire à partir de ce samedi. Une décision unilatérale qui laisse présager non seulement un départ rapide de nombreux touristes anglais mais aussi l'annulation de voyages de ceux qui entendaient passer leurs vacances dans l'Hexagone. La France a décidé d'appliquer le principe de réciprocité. 

 

#coronavirus #restaurant 


Nadine Lemoine
Journal & Magazine
Services