×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

Le nouveau départ de Paul Courtaux à Palavas-les-Flots

Restauration - lundi 18 novembre 2013 09:58
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Palavas-les-Flots (34) Face à la mer, le chef montpelliérain a repris le Saint-Georges et, pour la première fois, il est seul maître à bord de son restaurant.



Paul et Hélène Courtaux ont repris le restaurant Saint-Georges, à Palavas-les-Flots.
Paul et Hélène Courtaux ont repris le restaurant Saint-Georges, à Palavas-les-Flots.

Depuis sa sortie du lycée professionnel de Saint-Chély d'Apcher, un BTS restauration et une mention complémentaire sommellerie en poche, Paul Courtaux a toujours travaillé avec un associé. Ce fut le cas à La Chaldette, en Lozère, puis à L'entre pots, à Pézenas. Cette dernière aventure s'est achevée en juin 2012. "J'ai mené des actions de conseil culinaire tout en cherchant un lieu où créer mon restaurant à Montpellier. L'obstacle financier m'a conduit à opter pour une reprise mais les affaires potentiellement intéressantes étaient hors de prix." Son bonheur, le cuisinier âgé de 34 ans l'a finalement trouvé sur le littoral héraultais, à Palavas-les-Flots, à quelques mètres seulement du casino.

Élargir la clientèle

Le Saint-Georges dispose d'une salle d'une quarantaine de couverts avec un toit en partie ouvrant et surtout d'une cuisine professionnelle spacieuse qui ont conquis Paul et Hélène Courtaux. "Nous avons concentré notre investissement sur la personnalisation du lieu avec la décoration et les assiettes, par exemple. J'ai aussi ajouté une cellule de refroidissement et un équipement de cuisson sous vide. Enfin, un Sowine pro d'Eurocave nous permet aussi de favoriser le service du vin au verre."

Côté cuisine, une carte courte et un menu dans l'esprit du restaurant de Pézenas, constituent l'offre depuis l'ouverture, à la mi-octobre. Des débuts prometteurs dans une station qui profite, même au déjeuner en semaine, de la proximité de Montpellier. Car le jeune couple a la volonté de faire évoluer le profil de sa clientèle, surtout composée de seniors fidèles le week-end. Et pour cela, une offre de tapas élaborées constitue un atout à développer.

Jean Bernard

Journal & Magazine
SOS Experts
Une question > Une réponse
Santé et sécurité au travail en CHR : constituer votre document unique (+ modèles)
par Carole Gayet
Services