Pascal Lombard, nouvel étoilé Michelin 2022

Les Eyzies-de-Tayac (24) Le restaurant Le 1862 de l'Hôtel Les Glycines entame 2022 sous le signe de l'étoile retrouvée, après avoir déjà été étoilé dans les années 1950.

Publié le 21 avril 2022 à 11:18

À la tête des cuisines du restaurant Le 1862, mais pas seulement, le chef-patron Pascal Lombard supervise avec passion l’entièreté de son établissement. Cela fait vingt ans qu’il a repris l’Hôtel Les Glycines, dans un joli coin de Dordogne où la nature se donne en partage. Si les premières années, “le côté entrepreneur m’a pris beaucoup de temps”, dit-il, le chef est heureux d’avoir pu finalement “se reconcentrer sur la cuisine, [s]on métier initial”. Car si la cuisine prime, elle n’est pas l’unique ingrédient gagnant : “Je veux que les clients soient bien partout, et pas que devant l’assiette ”, confie le chef. Aussi a-t-il tout repris en main à l’hôtel : “J’ai refait les chambres, puis le bistro, puis j’ai ouvert un spa.” Les efforts et le temps investi ont fait de son adresse un lieu le plus complet possible, où l’on vient pour la table gastronomique, mais aussi pour le reste.

Pour ce qui est de la nouvelle étoile, elle a eu un gros effet, sur le chef d’abord, encore sous le coup de la surprise, et qui décrit le moment où elle lui a été annoncée comme “magique”. Sur l’équipe, bien sûr, légitimement ravie. Et sur les clients, enfin. Pour preuve, le carnet de réservation a explosé. “On refuse du monde tous les jours”, note le chef. Qui ajoute : “Il se dit souvent que l’étoile est un accélérateur, eh bien c’est vrai. C’est assez incroyable !” Pour maintenir la qualité de l’assiette, le chef garde le nombre de couverts à trente, et monte à quarante l’été. L’établissement dispose par ailleurs d’une autre table, un bistrot qui a décroché un Bib Gourmand.    

 

Cuisine du sud-ouest

Au 1862, le chef signe une cuisine du Sud-Ouest, qu’il veut “allégée, moderne, digeste et dans l’air du temps. C’est aussi une cuisine très ancrée dans le tissu social local : elle est conçue essentiellement à partir de produits locaux, dont 60 % sont de Dordogne. L'hôtel dispose aussi d'un potager de 2 000 m- là depuis toujours - et de ses propres ruches. “Cela nous permet de faire notre miel et notre pollen”, complète le chef. La clientèle apprécie, qui vient aussi bien de France, du Bénélux, de la Suisse ou du reste de l’Europe. Quant au menu, ses prix sont compris entre 69 et 129 €. L’hiver, le menu truffe est à 150 €.

 

#Le1862# #HotelLesGlycines# #PascalLombard#


Photo

Publié par Anastasia CHELINI



Commentaires
Photo

En cliquant sur publier vous acceptez les [conditions générales d'utilisation]

Voir notre Politique des données personnelles



Vidéos-Podcasts


Newsletter

Ne Ratez plus l'actualité , abonnez-vous à la newsletter quotidienne !


Dernières offres d'emploi

Chef de partie H/F

75 - PARIS 09

Le Patio Opéra, restaurant semi-gastro festif et de qualité, membre du Collège Culinaire de France, recherche : - Chef de partie cuisine Références vérifiables indispensables. Salaire motivant Écrire au Chef : andrea@lepatio-opera.com NE PAS TELEPHONER

Posté le 23 février 2024

Second de cuisine (Sous-chef de cuisine) H/F

92 - NANTERRE

LES EMPOTES - Traiteur gastronomique en Île de France Poste - SECOND DE CUISINE (H/F) - équipe jeune 7-8 personnes. Restauration innovante et gastronomique - dans l'air du temps! Sans coupure (8h-16h) / 39h semaine - Lundi au vendredi Salaire 2600-2800€ brut selon profil. Candidatez à paul@les

Posté le 23 février 2024

Cuisinier H/F

58 - MOUX EN MORVAN

Restaurant Beau-Site en plein cœur du Morvan, recrute CUISINIER H/F. Possibilité de logement. Salaire motivant selon profil. Contrat CDD 39h, 2 jrs de congés/sem. Fermé mardi. Horaire à définir lors de l'entretien. Cuisine traditionnelle faite maison. Ambiance familiale. 03.86.76.11.75. beausite.mo

Modifié le 23 février 2024