Répartition des travaux : qu'en est-il de la chaudière ?

Je suis récent propriétaire des murs d un village de vacances .L exploitant en place me demande de changer les chaudières au motif de vétusté entraînant un risque de ne plus trouver des pièces de rechange en cas de panne .. il se réfère au code civil article 1719 , 1720,et 1721 ... dans le bail le bailleur n est tenu qu aux grosses réparations article 606 . L exploitant est présent sur le site depuis plus de 20 ans. Cette demande est elle juridiquement justifiée? Merci pour votre avis. Fonds de Commerce | georges | jeudi 8 novembre 2018

Bail : à qui incombent certains travaux ?

Bonjour nous sommes locataires du fond de commerce ( hotel-pension 2* - 11 chambres) depuis plus de 12 ans, nous venons de terminer les travaux de mises aux normes ( ADAP et indendie) qui étaient à notre charge exclusive ( car travaux de mises aux normes bien mentionnées comme étant à la charge du locataire dans le bail?) cependant d?autres travaux deviennent urgents et nous aimerions avoir l?avis d?un professionnel concernant cette clause de notre bail : « le bailleur supportera tous les travaux et réparations visées aux articles 605 et 606 du code civil » Qu?est ce que cela implique exactement ? car RIEN n?est clairement écrit concernant les 2 points suivants : Nous avons une chaudière vétuste qui consomme beaucoup, à qui incombe le cout de son changement ? est-ce au propriétaire des murs ? Les volets du bâtiment doivent être repeints et même changés pour certains, qui en a la charge ? Merci de nous éclairer, Bien cordialement Fonds de Commerce | patricia | lundi 5 novembre 2018

Réparations de toiture : à qui incombent les travaux ?

Bonjour, Notre propriétaire envisage de nous faire payer une réparation, voire le changement de la toiture en tuile. Notre bail date de 2001,donc la loi Pinel ne s'applique pas. Il est stipulé d'une part en ces termes dans les conditions : "le bailleur entretiendra les lieux clos et couverts selon l'usage". et d'autre part : "Toutes réparations, grosses ou menues, et tous remplacements ou réfections qui deviendraient nécessaires au cours du bail aux devantures, vitrines, glaces, volets ou rideaux de fermeture du fonds, seront à a charge exclusive du preneur, qui devra les maintenir en bon état de propreté, d'entretien ou de fonctionnement." Les clauses du bail sont ambigues, que doit-on comprendre, serons-nous tenus de payer ces réparations ou le changement de toiture? Merci pour l'éclaicissement. Cordialement Fonds de Commerce | MARIE | mardi 30 octobre 2018

Achat bar tabac presse : quel est le coefficient multiplicateur ?

Bonjour, J'aurais voulu avoir un renseignement.Pourriez vous me dire quel est le coefficient multiplicateur pour l'achat d'un tabac, presse, bimbeloterie.Je sais qu' en général, on applique un coefficient pour le prix de vente par rapport à l'ebe et en fonction du chiffre d'affaire?Donc pourriez vous me communiquer cette grille si possible. Egalement, pourriez vous me dire si ca s'applique à l'ebe reéel ou retraité? Merci pour votre aide. Franc Fonds de Commerce | FRANC | dimanche 14 octobre 2018

Cession fonds de commerce avec déficit reportable : de combien est la plus-value ?

Bonjour, Je m'apprête à céder mon fonds de commerce pour la somme de 400 000€. Mon fonds n'a pas de valeur dans mes comptes car cela a été une création il y a 20 ans. La valeur de mon droit au bail est de 32 000€ J'ai un déficit reportable important (env. 450 000€). Deux questions : La plue value sur la cession est-elle de 400 000€ (dans les comptes à 0, vente 400 000€) ? Mon déficit reportable est il utilisable pour le calcul de la fiscalité ? Merci pour votre réponse. Carole Fonds de Commerce | carole DE COURSON | jeudi 4 octobre 2018

Extraction aux normes : le propriétaire a-t-il l'obligation de fournir un local adapté à l'exploitation ?

Bonjour Maître; j'ai signé mon bail en août 2015;c'est un bail tous commerces; auparavant, c'était un bail uniquement de restaurant, je l'ai fait changer; il est clair cependant que mon activité est restaurant le conduit est un très vieux ,maçonné, et pas du tout aux normes; le syndic est d'accord pour autoriser l'installation d'un deuxième conduit aux normes; le propriétaire a-t-il l'obligation de fournir un local adapté à mon exploitation, et donc aux normes? puis-je lui demander de payer l'installation de ce conduit? D'avance, merci pour votre réponse cordialement, frédéric Fonds de Commerce | frédéric SAUMAGNE | mercredi 3 octobre 2018

Achat fonds de commerce : quels sont les différents moyens de financement ?

Bonjour Maître, J'envisage le rachat d'un fonds de commerce de petit hôtel bureau ou salon de thé/café torréfaction snacking, éventuellement un terminal de cuisson en centre ville de MONTPELLIER ou TOULOUSE. Je souhaite une affaire qui tourne bien. Je dispose actuellement de 300 000 euros de fonds propres maximum. Pouvez vous me conseiller sur les différents moyens de financement de ce rachat (les plus intéressants si possible) ainsi que les taux pratiqués actuellement. Merci beaucoup. Bien cordialement. Karina HENRY Fonds de Commerce | karina HENRY | lundi 1 octobre 2018

Achat : quel type de commerce choisir avec ce profil ?

Bonjour Madame, Je vous expose ma situation et mes interrogations... Suite à une reprise d?études, j?obtiens en 2014 un BTS en Hôtellerie et Gestion Mercatique dans le but du rachat d'un hôtel bureau. Toutefois, mon ex mari n'étant plus favorable à cet investissement, j' abandonne ce projet. J'ai aussi, à un moment donné, pensé à reprendre un salon de thé? ce qui explique ma recherche sur ces deux secteurs. Actuellement en fin de divorce, je suis à un carrefour de ma vie, particulièrement déterminée à m'investir dans ce projet. Je suis par ailleurs, au tout début de mes recherches (prise de contacts, d?informations, lectures, réunion avec la CCI, Pôle Emploi?) et regarde activement les propositions?. Je me pose toutefois la question du choix d?un salon de thé pâtisserie (sans production sur place)/snacking/torrefaction? ou d?un hôtel bureau? Pouvez vous me conseiller  sachant que : J?ai 53 ans et suis en très bonne santé. Je suis très sociable, accueillante et ai facilement le sourire. Concernant mon budget, je dispose de 300 000 euros. Toutefois, je ne veux pas investir la totalité de cette somme et envisage donc de faire un prêt. Je veux une affaire saine, qui tourne bien, en plein centre ville de préférence. D'après vous que dois je regarder avant tout ? Emplacement, matériel, l'EBE, les différents contrats fournisseurs et le personnel me semblent notamment importants.... J?ai arrêté mon activité en CDD fin août et suis actuellement au chômage afin de consacrer beaucoup de temps à mon projet. J?ai RV prochainement avec différents organismes (Pôle Emploi, CCI?) afin d?obtenir davantage d?informations sur le sujet et d?affiner mes recherches. J'attends donc vos conseils et vous en remercie vivement. Bien cordialement. Karina HENRY Fonds de Commerce | karina | mardi 18 septembre 2018

Vente d'un petit hôtel sans intermédiaire : quels sont les conseils ?

bonjour notre établissement est à vendre en agence mais afin de nous préparer à toute éventualité d'une vente possible sans intermédiaire, quels conseils donneriez vous ? existe t-il une check list pour se préparer ? différent ou complémentaire du dossier que nous avons remis à l'agence? qui peut nous assister pour défendre nos intérêts et éviter les erreurs ? un avocat ? notre expert comptable ? le notaire ? à partir du moment où l'acheteur a son propre avocat, devons nous aussi en avoir un ? merci de vos conseils Fonds de Commerce | Laurence | mardi 18 septembre 2018

Achat local : pour quelles raisons ne pas demander de droit au bail ?

Bonjour, Un local commercial m?intéresse beaucoup dans un quartier de Paris où habituellement les cédeurs proposent le rachat de leur fond de commerce ou le rachat d'un droit au bail seul. Dans le cas présent, aucun des 2 n'est demandé (seul la signature d'un nouveau bail 3, 6, 9 ans une location d'un montant très convenable sont proposés par le propriétaire des murs. L'ancien propriétaire du bail ne propose pas à la vente son fonds car ayant 2 boutiques accolées il ne ne veut pas j'imagine de concurrent direct accolé à la boutique qu'il conserve. Néanmoins, pour quelle raison ne me demande t-il pas de droit au bail? Comment est ''encadré'' le droit au bail? Je m'interroge, s'il y'a une raison à cela et dans quelle mesure je pourrai à mon départ (si je prends le local) vendre un fonds de commerce (autre activité que celle du locataire actuel) ou un droit au bail seul? Merci de bien vouloir m'éclairer. Cordialement. Fonds de Commerce | Michèle | mercredi 5 septembre 2018

Travaux à la charge du bailleur : qu'en est-il exactement ?

Bonjour, J'ai entrepris plusieurs travaux dans l?établissement que je loue (propriétaire du fonds mais pas des murs avec bail renouvelé en 2017), voutes, étanchéité du sol de la cuisine... Or au cours des travaux, on s'est rendu compte que rien n'était aux normes et dans un état catastrophique. Eléctricité dangereuse avec risques d'incendies, système d'évacuation des eaux et des égouts cassés en cuisine et avec des malfaçons de telle sorte que l'eau stagnait et entrainait des problèmes d'humidité dans la salle du dessous avec des planchers imbibés d'eau...bref tout ça a entrainé des surcoûts très importants et un délai supplémentaire pour les travaux. Au titre de la loi Pinel, puis-je me retourner contra ma propriétaire.? Quelle autre solution ai-je ? Merci :) Fonds de Commerce | Maurice | mercredi 29 août 2018

Bail épicerie rôtisserie : cela permet-t-il d'exercer une activité traiteur ?

Bonjour, Je voudrais savoir si mon bail d'épicerie rotisserie, et produits annexes et connexes, me permet de faire une activité de traiteur avec des accompagnements à la rotisserie (pomme de terre en salade, légumes cuisinés,...) mais aussi des plats cuisinés à emporter (lasagnes,...) ? Cela entre t'il en concurrence avec un commerce de restauration traditionnelle à proximité ? Puis-je livrer à domicile ? Dois-je demander un avenant à mon bail pour l'activité de traiteur ? Merci d'avance pour votre réponse. Bien cordialement Olivier Leborgne 07 69 55 91 58 Fonds de Commerce | Olivier LEBORGNE | mercredi 8 août 2018