×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

Devons-nous nous souhaiter la bonne année ?, édito du 7 janvier 2022

Vie professionnelle - mardi 4 janvier 2022 11:56
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :




En France, comme partout dans le monde, la pandémie ne faiblit pas. C’était déjà le cas il y a un an. Mais si les conditions sanitaires restent toujours très compliquées à vivre pour chacun d’entre nous, et en particulier pour le secteur des cafés-hôtels-restaurants-discothèques-traiteurs, nous apprenons tous les jours à (mieux) vivre avec. Il est difficile de nous féliciter de parvenir à maintenir nos commerces ouverts, surtout quand ce n’est pas le cas pour tout le monde, et pourtant... Pour un peu, on s’en contenterait.

De même, devons-nous nous enchanter que l’État maintienne ses dispositifs d’aides ? Pas sûr non plus. Mais là encore, on ne s’en plaindra pas. D’autant que, bonne nouvelle, Bruno Le Maire a annoncé vouloir reporter de six mois le début des remboursement des prêts garantis par l'État (PGE).

Depuis deux ans, la profession fait preuve de tellement de résilience. Alors oui, évidemment, nous devons nous souhaiter une belle année 2022. Une année qui, comme celles qui l’ont précédée, s’annonce pleine d’incertitudes. Mais désormais, nous avons appris à évoluer dans ce nouveau monde et nous continuerons à faire ce que nous savons si bien faire : nous adapter.

#edito 

Romy Carrere

Journal & Magazine
N° 3782 -
30 septembre 2022
N° 3781 -
16 septembre 2022
SOS Experts
Une question > Une réponse
Gagner en rentabilité en améliorant sa marge brute
par Christopher Terleski
Services