×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

Florent Martin est le nouveau meilleur sommelier de France

Vie professionnelle - mardi 1 juin 2021 09:48
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Paris (75) Avec plusieurs mois de retard sur le calendrier initial, le concours du meilleur sommelier de France a connu son dénouement. Florent Martin, finaliste pour la quatrième fois, s'est imposé devant Aymeric Pollenne et Pierre Vila Palleja.



Entourés par Jean-Luc Jamrozik (président de l'Association des sommeliers de Paris) et Philippe Faure-Brac (président de l'Union de la sommellerie française), les trois finalistes : Pierre Vila Palleja, Florent Martin et Aymeric Pollenne.
© Jean Bernard
Entourés par Jean-Luc Jamrozik (président de l'Association des sommeliers de Paris) et Philippe Faure-Brac (président de l'Union de la sommellerie française), les trois finalistes : Pierre Vila Palleja, Florent Martin et Aymeric Pollenne.

Les concours de sommellerie apprennent parfois la patience à ses acteurs. Au niveau mondial, Gérard Basset et Paolo Basso l'ont appris avant de connaître leur heure de gloire. À l'échelle nationale, Florent Martin en a fait l'expérience. Des présences infructueuses en finale du meilleur jeune sommelier de France (2011) puis en 2012, 2014 et 2016 dans la catégorie supérieure, sans oublier celles à deux reprises du meilleur ouvrier de France, n'ont pas pour autant remis en cause sa motivation. Il a su évoluer et attendre le moment de recueillir les fruits de ses années de préparation.

Ce 31 mai, dans les locaux de l'École de Paris des métiers de la table (XVIIe), ils étaient trois à pouvoir encore prétendre au titre de meilleur sommelier de France. Florent Martin, qui va faire ses adieux au George V après plus d'une décennie en salle pour prendre des responsabilités nouvelles au Peninsula Paris, retrouvait deux autres parisiens finalistes de l'édition 2018 : Aymeric Pollenne (Pavillon Ledoyen) et Pierre Vila Palleja (Le Petit Sommelier).

Face à l'originalité des épreuves comme à la gestion du temps, le futur vainqueur s'est montré le plus à l'aise, affichant sourire et une certaine forme de décontraction. Ses connaissances, sa bonne gestion des ateliers pratiques autour de la dégustation et du service ont fait le de lui le 31e meilleur sommelier de France soixante ans après le succès de Jean Chauchée.

C'est Guillaume Gomez, désormais ambassadeur de la gastronomie française, qui a remis à Florent Martin le trophée symbolisant son titre.

#meilleursommelierdefrance #florentmartin #guillaumegomez

 


Jean Bernard
Journal & Magazine
N° 3760 -
26 novembre 2021
N° 3761 -
10 décembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Droit et réglementation en CHR
par Pascale Carbillet
Services