×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

Déplacements en Europe : le Certificat vert numérique présenté par la Commission européenne convient aux professionnels du tourisme

Vie professionnelle - mardi 23 mars 2021 17:26
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :      





La Commission européenne a présenté la semaine dernière sa proposition de création d’un Certificat vert numérique salué par le GNI. Son objectif : permettre de faciliter les voyages à l’intérieur de l’Union européenne.  Ce certificat devrait être un document papier ou numérique que le voyageur européen pourra présenter aux autorités d’un Etat membre à son entrée dans le pays. Il permettrait d’attester de la vaccination, d’un test PCR négatif récent ou d’une guérison de la Covid-19 et devrait être accepté dans les Etats membres de l’UE, encourageant ainsi à lever certaines restrictions explique l’organisation professionnelle. Le GNI insiste notamment sur l’adhésion de l’alliance du Manifeste du tourisme européen à ce certificat.

La position de l'alliance :

L'alliance du Manifeste du tourisme européen réunit plus de 60 organisations de voyages et de tourisme publiques et privées du secteur en Europe. Pour elle, il est essentiel d’harmoniser l’accès aux pays de l’UE commun par un document commun. L'association « exhorte le Parlement européen et le Conseil à approuver rapidement la proposition de la Commission et demande à tous les États membres d'assurer une mise en œuvre rapide. Elle appelle également l'UE à travailler en collaboration avec l'Organisation mondiale de la santé, l'OCDE et d'autres organismes internationaux pour trouver une solution globale pour la numérisation des registres de vaccination, de test et d'immunité afin de faciliter les voyages internationaux lorsque la situation épidémiologique le permet » et estime urgent l’élaboration d’une feuille de route concrète de l’UE, suivant une approche fondée sur les risques et sur les données, afin d’identifier les conditions et les scénarios dans lesquels les restrictions de voyage actuelles pourraient être assouplies et levés de manière coordonnées. « La proposition de certificat vert numérique publiée aujourd'hui est un pas majeur dans la bonne direction. Mais le temps presse maintenant. Nous avons besoin d'un plan clair décrivant les conditions et le calendrier pour préparer le redémarrage en toute sécurité des voyages et du tourisme en Europe afin d'être prêts pour la saison estivale critique 2021! L'Europe doit y travailler ensemble en ne laissant aucune place à la fragmentation et aux actions unilatérales »  a indiqué Eduardo Santander, président de l'alliance Manifeste du tourisme européen et PDG de la Commission européenne du voyage. Selon une enquête récente, ajoute l’alliance, 54% des Eurpénes [refoulés dans leur volonté de voyager] souhaitent faire un voyage avant la fin juillet 2021. 41% des répondants souhaitent voyager dans un autre pays européen.

Les propositions sur la table :

  • Création d'une task force de l'UE en coopération avec l'industrie et les partenaires sociaux pour restaurer les voyages et le tourisme
  • Coordination des restrictions et des exigences de voyage
  • Un cadre européen harmonisé pour les tests liés aux voyages avec une capacité abordable suffisante
  • Coordonner la réouverture des activités touristiques, par exemple sur la base des orientations de l'UE pour la reprise progressive des services touristiques à partir du 13 mai.

#coronavirus #covid19 #passeportnumerique #certificatvert #deplacements #europe #commissioneuropeenne #eduardosantander #reouverture

Journal & Magazine
Services