×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

Comment et pourquoi se préparer dès maintenant à un retour à la normale : focus sur la visibilité

Vie professionnelle - mercredi 3 février 2021 15:59
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Pour Christopher Terleski, président fondateur de la société C.H.R Conseils et Formations et auteur du SOS Experts 'Gagner en rentabilité en améliorant sa marge brute', les professionnels doivent anticiper l'activité qui sera la leur à la réouverture. Celui-ci a établi un mode d'emploi qui s'articule autour de quatre axes : qualité et nouvelles prestations, accueil, visibilité et gestion. Chapitre 3 : la visibilité. Retrouvez aussi les textes déjà publiés en bas de page.



Christopher Terleski.
Christopher Terleski.

Bien que la date de réouverture de l’ensemble des établissements ne soit toujours pas connue, l’exploitant doit réfléchir dès maintenant à la manière dont il va pouvoir redresser la barre par lui-même, par ses efforts et ses initiatives personnelles estime Christopher Terleski. Ne pas attendre le dernier moment est impératif dans le contexte actuel.  Et plus l’énergie impulsée par les exploitants et leurs équipes seront fortes, plus l’entreprise aura de chances de succès affirme avec justesse cet expert.

Pour être vendu, il faut être vu

C’est un leitmotiv bien connu des grandes surfaces qui utilisent des têtes de gondoles et les rayonnages à hauteur de la personne pour promouvoir les articles qu’ils souhaitent vendre.

L’exploitant CHR doit à son tour garnir ses têtes de gondoles et étagères à travers une visibilité en phase avec les attentes des clients. Changer son menu, améliorer ses chambres, créer des offres ne servent à rien si le client actuel ou potentiel n’est pas informé sur ce que l’entreprise met en place.

FACETS

Ainsi, il est impératif de s’assurer durant cette période de faible ou non activité que son site web est à jour, toiletté, amélioré, étoffé et modernisé si besoin. En général le site web devrait obéir aux 6 règles ‘FACETS’ :

  • Facile d’utilisation pour le client (réservation directe, tarifs du jour etc.)
  • Autonomie pour la mise-à-jour (l’exploitant a la main mais peut aussi avoir recours à une connectivité entre son site et son moteur de réservation afin que le contenu du site s’alimente automatiquement pour être toujours à jour)
  • Confiance pour le client (Note de satisfaction globale du client)
  • Efficacité de fonctionnement (Intégration professionnelle du moteur de réservation avec affichage des tarifs du jour pour chaque catégorie de chambres et chaque offre avec comparateur de tarifs versus Booking.com)
  • Transparence totale : (zone FAQ, surtout pour la santé, sécurité, écologie, circuits courts)
  • Sécurité pour tous (Site hébergé en https + charte de vie privée + info cookies + infos légales)

En cas de non-conformité il est suggéré de consulter son webmaster pour voir comment améliorer la situation ou d’apporter des changements au contenu du site soi-même (autonomie de mise à jour)

Fichier clients

Il faut également nettoyer et renforcer sa liste de clients pour pouvoir leur annoncer dès le feu vert que votre établissement est ouvert. Et si ça parait évident à un exploitant, cela le sera moins pour le client, surtout sir les dates d’ouvertures habituelles sont modifiées en fonction de l’évolution de la pandémie ou tout simplement de la saison. Envoyer un mailing pour dire que vous êtes ouvert a pour conséquence de vous rendre à nouveau visible et c’est ce qu’il faut. Les Facebook professionnel et Instagram devraient également jouer leur rôle. Il faut préparer dès maintenant textes et photos destinées à la reprise.

#christopherterleski #reprise  #activite #reouverture #visibilite #facets


Sylvie Soubes
Journal & Magazine
N° 3758 -
29 octobre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Evaluer, acheter et vendre un fonds de commerce en CHR (avec tableur d’estimation)
par Jean Castell
Services