×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

Une bonne nouvelle pour les TPE et deux gros points d'interrogation, édito du journal du 9 juillet 2020

Vie professionnelle - mardi 7 juillet 2020 11:32
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés


L’entrée au Gouvernement du président de l’U2P, Alain Griset, est une bonne nouvelle pour les entreprises de proximité. Cette nomination comme ministre délégué auprès du ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance, chargé des PME, est aussi qualifiée d’historique par l’organisation professionnelle. En effet, rares sont les partenaires sociaux à avoir été sollicités dans le passé, quelle que soit la couleur politique. L’homme a toutes les cartes en main pour relayer les vraies difficultés du terrain.

À ce stade, la grande inconnue concerne le tourisme. Les secrétaires d’État ne sont pas encore connus. Si Jean-Yves Le Drian reste à la tête du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, va-t-il pouvoir conserver à ses côtés Jean-Baptiste Lemoyne, qui s’est énormément investi dans l’économie touristique ? La question est d’autant plus cruciale dans le contexte de crise traversée actuellement. Citons par ailleurs le maintien de Jean-Michel Blanquer à l’Éducation nationale, dont les grandes lignes de la réforme de la voie professionnelle ont été assez bien accueillies par les acteurs de l’hôtellerie et de la restauration. Et le départ de Muriel Pénicaud, remplacée au ministère du Travail par Elisabeth Borne. Cette dernière mettra-t-elle la même énergie en faveur de l’apprentissage ? Espérons-le.

#edito #gouvernement #apprentissage #tourisme #alaingriset


Sylvie Soubes
Journal & Magazine
N° 3760 -
26 novembre 2021
N° 3759 -
13 novembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Stratégie de marque : les outils pour développer votre hôtel
par Youri Sawerschel
Services