×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

Réforme du Code du travail : le GNI souligne des avancées pour les TPE et les PME

Vie professionnelle - mardi 5 septembre 2017 09:16
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés


Didier Chenet.
Didier Chenet.

Pour le GNI, le projet de réforme du Code du travail présenté par le gouvernement le 31 août dernier « comprend des avancées appréciables pour les TPE et les PME », comme le plafonnement des dommages et intérêts prud'homaux, l'harmonisation et la réduction des délais de recours, la place donné au dialogue social ou encore la préservation du rôle de branche. « Notre secteur des Hôtels, Cafés, Restaurants, a commenté Didier Chenet, président du GNI,  souffre de ses 118 000 postes non pourvus et de leurs impacts négatifs sur l'activité des entreprises. Aussi, il reste bien des points sur lesquels le travail d'adaptation du droit du travail aux besoins des entreprises doit se poursuivre. Mais ces ordonnances ouvrent la voie… Elles font notamment confiance aux partenaires sociaux pour adapter et sécuriser les CDD aux spécificités de notre secteur. La question du coût du travail doit également très vite se poser avec une diminution des cotisations salariales et patronales. Nous ne pouvons plus accepter de voir reculer notre compétitivité en raison d'un coût du travail exorbitant ! » Le GNI attend également de nouvelles mesures en faveur de la formation et notamment de l'apprentissage.

Sylvie Soubes
Journal & Magazine
N° 3790 -
20 janvier 2023
SOS Experts
Une question > Une réponse
Santé et sécurité au travail en CHR : constituer votre document unique (+ modèles)
par Carole Gayet
Services