×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

Bon pour le Climat : « Pour une restauration engagée et résiliente »

Restauration - mardi 6 octobre 2020 17:30
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Le Colloque 2020 de l'association Bon pour le climat a eu lieu en Visio conférence sur ZOOM, lundi 5 octobre. Les intervenants ont débattu autour de l'idée qu'avec le changement climatique notre alimentation sera profondément impactée.





En raison du changement climatique, comment organiser les approvisionnements en fruits, en légumes, en viande et en poisson, pour servir des petits-déjeuners et des repas qui privilégient : le végétal, la saison, et le local ? Et comment accroître la résilience de nos restaurants ?

La 1ère table ronde a traité de comment s’approvisionner auprès d’agriculteurs, de producteurs et de fournisseurs locaux et éthiques ? Introduite par Marc Dufumier d’Agro Paris Tech, les débats ont réunis Félix Lallemand de "Les Greniers d'Abondance", Olivier Lainé de la Confédération paysanne Normandie, Didier Perréol d’EKIBIO, Jean-Philippe Quérard de Pour une Agriculture du vivant, Marie Garnier de METRO et Maximilien Rouer de La Note Globale.

La 2ème table ronde portait sur la manière d’accroître la résilience de nos établissements pour privilégier le végétal, la saison et le local.  intervenus Christophe Lavelle du Muséum National d’Histoire Naturelle, Régis Marcon du Restaurant Régis et Jacques Marcon, Pierre Caillet Le Bec au Cauchois, Josselin Marie La table de Colette, Robin Blondel d’EXKI et Corinne Mbow d’ANSAMBLE.

 De ces échanges très riches, il ressort qu’en matière d’agriculture et d’alimentation, les enjeux sont tels qu’il est impératif d’être tolérant en Sontcombinant plusieurs options complémentaires, inventif parce que le défi culturel est immense et pédagogue pour faire évoluer les pratiques et les savoir-faire de façon positive. A la clef, redonner de la valeur à l’agriculture et à l’alimentation.

#bonpourleclimat #developpementdurable

Journal & Magazine
N° 3791 -
03 février 2023
SOS Experts
Une question > Une réponse
Communication digitale : web, mobile et réseaux
par Vanessa Guerrier-Buisine
Services