×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

Alain Dutournier : "Nous devons nous-mêmes faire le ménage dans notre famille CHRD"

Restauration - mercredi 30 septembre 2020 16:38
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Suite à la circulaire adressée le 30 septembre par l'Umih à ses adhérents pour une mobilisation nationale vendredi 2 octobre avec un brassard noir et ce message "Laissez-nous travailler", le chef Alain Dutournier a fait part de sa réaction.



Alain Dutournier.
Alain Dutournier.

“Bonjour Roland Héguy et Hervé Bécam,

Je viens de prendre connaissance de votre soutien et de votre solidarité concernant une action collégiale du CHRD et vous remercie de votre participation à la fameuse réunion "de la dernière chance" avec les pouvoirs publics. Pour nous, le port du brassard noir vendredi prochain ne sera pas convaincant compte tenu de notre spécificité professionnelle de restaurateur chez les CHR, déjà aux normes sanitaires requises.

Je reste persuadé que ce dossier sera difficile à défendre contre la propagation de la Covid. Je ne vous cite que mon cas personnel. J'habite rue de Seine à l'angle Buci et, depuis quatre mois, dans le petit tronçon 'Seine-Mazarine', c'est tous les soirs les "fêtes de Bayonne" jusqu'à 3 heures du matin. Toute cette jeunesse tonitruante se promène et s'alcoolise en musique et sans masque.

Chaque matin, les énormes poubelles-verre débordent de cadavres... et témoignent de cette activité IRRESPONSABLE au regard de la dangerosité de transmission familiale du virus. Même constat [pour] des spots très localisés dans Paris, soit la rue voisine 'de la soif', Montorgueil,  Oberkampf , Capucines et bien d'autres ...

Je reste convaincu que nous devons nous-mêmes faire le ménage dans notre famille CHRD avant que l'État ne nous verrouille nos divers restaurants de qualité, nos derniers lieux de survie, respectueux eux depuis trois mois, des normes sanitaires exigées par nos gouvernants.

Acceptez toute ma considération et mes meilleures salutations.“


Alain Dutournier
Carré des Feuillants  & Au Trou Gascon
coprésident du Collège culinaire de France

Journal & Magazine
N° 3755 -
17 septembre 2021
N° 3754 -
03 septembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Hygiène en fiches pratiques
par Romy Carrère et Laurence Le Bouquin
Services