Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

Au Royaume-Uni, Jamie Oliver essuie un revers au tribunal

Restauration - lundi 3 août 2020 16:58
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

GRANDE-BRETAGNE Une décision de justice contraint le chef-star à régler 8 semaines de salaires impayés à l'ensemble de son ancien staff






Après la faillite de tous ses restaurants en mai 2019, Jamie Oliver doit désormais régler 56 jours d'impayés par ex-employé. Cela concerne l’ensemble de ses anciens établissements : la chaîne Jamie’s Italian, ses deux restaurants londoniens Barbecoa, et le Fifteen (dans le East London). Cette décision du Prud’hommes britannique se base sur le fait que les restaurants d’Oliver n’ont pas respecté les lois du travail du royaume en ce qui concerne la procédure de consultation en matière de licenciement. En effet, les syndicats auraient dû être consultés en amont des licenciements massifs entraînés par la faillite des établissements d'Oliver ; les lois stipulant que l’employeur doit consulter les représentants au moins 90 jours avant le renvoi de 100 employés ou plus, et au moins 30 jours à l’avance avant le licenciement de 10 à 100 employés. Au total, la fermeture des 26 restaurants de Jamie Oliver a entraîné la suppression d’environ 1.000 emplois au Royaume-Uni. 

#jamieoliver #chef #restaurant #londres


Anastasia Chelini

Jamie Oliver vient d'annoncer par ailleurs la sortie de son nouveau livre, déjà disponible en pré-vente.    

Journal & Magazine
Services