×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

Marc Veyrat renonce définitivement à ses étoiles

Restauration - jeudi 11 juillet 2019 09:19
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Manigod (74) Il s'était donné l'été pour réfléchir, mais le chef a préféré ne pas attendre pour annoncer qu'il rendait ses 2 étoiles au guide Michelin.



Marc Veyrat : '''Jai fait six mois de dépression. J'ai vu mon équipe pleurer. Ça a été un coup dur pour nous tous, à la Maison des bois.'
Marc Veyrat : '''Jai fait six mois de dépression. J'ai vu mon équipe pleurer. Ça a été un coup dur pour nous tous, à la Maison des bois.'

C’est confirmé, Marc Veyrat, le chef trois fois 3 étoiles au guide Michelin, deux fois 20/20 au Gault&Millau, renonce à ses deux étoiles, après la perte en janvier de sa troisième étoile, gagnée un an plus tôt. “Ils ont fait un coup de buzz en me donnant 3 étoiles une année et en me la retirant l'année suivante. Je suis quand même le premier chef à qui cela arrive, explique-t-il. Le guide Michelin n’a pas hésité à prendre en otage ma santé, j’ai fait six mois de dépression. J’ai vu mon équipe pleurer. Ça a été un coup dur pour nous tous, à la Maison des bois, heureusement, j’ai toujours autant de clients et ils me soutiennent. Il n’y a qu’à regarder les réseaux sociaux. Ils m’envoient des messages, me donnent de l’affection et ne comprennent pas la position du Michelin.”

 

“Une insulte au terroir”

Car, le chef n’en démord pas. Pour lui, il n’a pas été contrôlé. Il rappelle que le guide Michelin ne lui donne pas les additions qu’il réclame pour les visites des inspecteurs. “C’est quand même étonnant non ? Autre chose, le guide a écrit que mon soufflé était fait à base de cheddar alors que c’est du beaufort et du reblochon. C'est une insulte au terroir. S’ils ne savent pas faire la différence, je ne leur reconnais aucune compétence. Je suis le seul en France et en Europe à traire mes vaches, à ramasser les œufs de mes poules, j’ai deux botanistes dans l’équipe, mais ils s’en moquent.” Marc Veyrat, 69 ans, aborde donc une nouvelle vie, plus serein, libéré de la contrainte du guide. “Les plus belles étoiles sont celles que je vois briller dans les yeux de mes clients.”

#MaisonDesBois #Manigod #MarcVeyrat #Etoiles #Michelin


Fleur Tari
Journal & Magazine
N° 3760 -
26 novembre 2021
N° 3759 -
13 novembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Gestion en fiches pratiques
par Jean-Philippe Barret et Eric Le Bouvier
Services