×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Juridique et social

Chômage partiel : diminution de la prise en charge au 1er septembre

Juridique et social - mardi 31 août 2021 12:27
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :      

Deux décrets en date du 28 mai 2021 organisent la baisse progressive de la prise en charge du chômage partiel à compter du 1er juin dans le cas général et un mois plus tard pour les secteurs protégés dont font partie les CHR. A compter du 1er septembre, les salariés perçoivent une indemnisation sur la base de 60% du taux horaire brut et les entreprises reçoivent de l'état une allocation qui passe à 36 % du taux horaire brut, soit le taux de droit commun, ce qui donne un reste à charge de 40 % pour l'entreprise.



A compter du 1er septembre l'indemnisation des salariés passe à 60% du taux horaire brut et 36% pour l'allocation versée aux entreprises.
© Thinkstock
A compter du 1er septembre l'indemnisation des salariés passe à 60% du taux horaire brut et 36% pour l'allocation versée aux entreprises.

Retrouvez l’intégralité de l’article : https://www.lhotellerie-restauration.fr/blogs-des-experts/covid-19-aides-reglementation/prise-en-charge-a-100-pour-les-chr-jusqu-au-31-decembre.htm sur SOS Experts Covid -19 : principales aides aux CHR et mesures à respecter.

#Chomagepartiel #Activitepartielle


Pascale Carbillet