×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Hôtellerie

La Maison Proust, ou le temps retrouvé de la Belle-Époque

Hôtellerie - vendredi 24 février 2023 10:05
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Paris (75) Après la Maison Souquet et la Maison Athénée, le groupe Collection Maisons Particulières ouvre, dans le quartier touristique du Marais, un nouvel hôtel de 23 chambres dédié au célèbre écrivain, grâce au minutieux travail de l'architecte d'intérieur Jacques Garcia.



Offrir aux hôtes un voyage dans le Paris de la Belle-Époque, lorsque les salons littéraires réunissaient la fine fleur des artistes et des mondains, faisaient et défaisaient les réputations, et rendre hommage à l’auteur d’À la Recherche du temps perdu : avec l’hôtel Maison Proust, le décorateur Jacques Garcia relève le défi de reconstituer une époque révolue.

Après la Maison Souquet et la Maison Athénée (Paris, XIXe), cette troisième adresse du groupe Collection Maisons Particulières cofondé par Sylviane Sanz et Yoni Aidan, est, comme les précédentes, un lieu intimiste, conçu comme un hôtel particulier : 23 chambres et suites sur six étages, chacune dotée d’une décoration unique. Trois ans et demi de travaux ont été nécessaires pour réunir deux immeubles voisins et créer une immersion totale dans le Paris du début du XXe siècle.

 

Des chambres évoquant l’univers de Marcel Proust

Les trois premiers étages sont des hommages à des personnalités de la société mondaine de l’époque et à des proches de Marcel Proust : Sarah Bernhardt, Charles Haas, Colette, la comtesse Potocka, la princesse Mathilde… Les chambres et suites du quatrième étage sont dédiés aux peintres qui ont inspiré l’écrivain : Edouard Manet, Claude Monet, Auguste Renoir, Paul-César Helleu ; et celles du cinquième étage à ses écrivains favoris : Charles Baudelaire, Anna de Noailles, Emile Zola

Le dernier étage est réservé aux appartements de Marcel Proust, à savoir trois chambres communicantes qui peuvent être réunies pour constituer un appartement de 100 m2. Jacques Garcia a fait appel à de nombreux artisans français, tapissiers, éditeurs, ébénistes, bronziers, pour donner une identité particulière à chacune d’entre elles. Seule exception : les luminaires dessinés par le décorateur, qui reproduisent des extraits de La Recherche, disposés dans toutes les chambres.

 

Cocktails gourmands et spa intimiste

Au rez-de-chaussée, plusieurs espaces sont ouverts à la clientèle extérieure qui est plongée dès l'entrée dans ce décor hors du temps. La bibliothèque regroupe une collection de 700 livres anciens, mis à disposition des clients, ainsi qu’une édition d’époque de La Recherche dédicacée par Marcel Proust, plus prudemment exposée sous verre. Un jardin d’hiver – donnant sur la rue – permet de s’installer pour jouer au backgammon ou aux échecs, ou de déguster un cocktail signature préparé au bar. Ce dernier est dirigé par le mixologue Pierrick Baudry, déjà à l’œuvre à la Maison Souquet. Il y propose, une sélection de cocktails gourmands – dont l’un aux saveurs de madeleine - se dégustant pour certains à la cuillère, ainsi que de petits mets.

Enfin, réservé exclusivement aux clients de l’hôtel et privatisable, un spa doté d'une piscine de 10 mètres, d'un hammam et de salles de soins occupe l’étage inférieur. Son décor aux inspirations orientales a été créé, pendant un an, par des artisans marocains venus spécialement pour l’hôtel, en hommage à la maison de Léonie, la tante de Marcel Proust, où l’écrivain passait ses vacances.  

En pré-ouverture depuis le mois de décembre, la Maison Proust accueille une clientèle internationale, notamment américaine, et souhaite faire connaître son bar aux Parisiens. Cet endroit unique, situé en face de l'espace culturel du Carreau du Temple, est ouvert également aux événements privés, pour un dépaysement garanti au cœur de la Capitale.

 

#MaisonProust  #MaisonsParticulieres


Roselyne Douillet
Journal & Magazine
SOS Experts
Une question > Une réponse
Gestion en CHR : outils pratiques
par Jean-Claude Oulé
Services