×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Hôtellerie

Le SO/ Paris : un hôtel chic et tendance, tourné vers la mode et les arts

Hôtellerie - mardi 18 octobre 2022 16:05
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Paris (75) Le nouveau 5 étoiles parisien cultive, comme les autres établissements de l'enseigne, un esprit avant-gardiste et est étroitement lié au milieu artistique, de la mode et du design. Il abrite, dans ses étages les plus élevés, le restaurant-bar-club Bonnie, opéré par Paris Society, nouveau rendez-vous festif de la capitale.



Ouvert le 6 septembre, le SO/ Paris, premier établissement de l’enseigne en France, issue de la joint-venture entre Ennismore et Accor, recèle de nombreux atouts. Situé du 7e au 14 étage de l’ancienne cité administrative de Paris (IVe), l’hôtel 5 étoiles de 140 chambres et 22 suites bénéficie de vues remarquables sur la Seine et les toits de Paris, en plus de son emplacement de choix non loin des quartiers très animés du Marais et de Bastille.

L’établissement fait partie d’un projet de réhabilitation, débuté en 2016, d’un ensemble architectural de 4 400 m2 datant de 1966, rebaptisé la Félicité et qui abrite désormais des commerces (boulangerie, marché, galerie d’art, réparation de vélo), des logements ou encore une crèche. L’architecte britannique David Chipperfield et l’agence CALQ Architecture (pour le groupe Emerige) ont été chargés de transformer cet immeuble un peu austère en lieu de vie, avec rue intérieure et jardins en rez-de-chaussée.

 

De l’art à tous les étages

Comme les autres établissements de l’enseigne née en 2011, le SO/ Paris revendique sa proximité avec la mode et les arts. Son directeur général, Stéfan Viard, le définit comme “le nouvel étendard d’un art de vivre absolument parisien, signature créative et lifestyle de l’hôtellerie de demain”. Pour preuve, dès le lobby et dans quasiment toutes les chambres, la présence d'œuvres d’art signées Neïl Beloufa, Olafur Eliasson ou encore Thomas Fougeirol, et les tenues du personnel spécialement créés par Guillaume Henry, directeur artistique de la marque Patou. Une collaboration vient d’être lancée avec le Printemps, grand magasin parisien, avec corner éphémère dans le lobby et mise à disposition d’un personnal shopper. Le SO/ Paris vise en toute logique une clientèle lifestyle et branchée, accueillant les événements liés à la mode, en commençant par la Fashion Week qui s’est tenue dans la capitale fin septembre, sans tourner le dos à la clientèle affaires puisqu’il est doté de 200 m2 d’espaces de réunions.

La décoration a été confiée à l’agence d’architecture RDAI, qui s’est inspirée de la localisation du bâtiment (l’ancienne île Louviers, lieu de stockage du bois, rattachée au quai Morland au XIXe siècle), pour évoquer bancs de sables, courbes de niveaux, cercles concentriques ou encore sol en granit rappelant le pavé parisien. Dans les chambres, les décorateurs ont utilisé matières et tons chauds, en privilégiant la vue, notamment dans les suites du 14e étage.

 

Bonnie, brasserie chic et club

Car le SO/ Paris - avec ses 170 salariés -  a de bons arguments pour proposer une expérience complète à sa clientèle, avec un spa Codage, une salle de fitness, une piscine (ouverte aux clients et aux abonnés), et surtout Bonnie, à la fois bar, restaurant et club, situé aux 15e et 16e étages et opéré par Paris Society (Maison Russe, Girafe, Coco, Villa M…). Avec sa vue spectaculaire, mise en valeur par le plafond miroir créé par Olafur Eliasson, et la décoration, signée Jordane Arrivetz, les clients sont plongés dans une ambiance chaleureuse, inspirée des années 1960 et 1970. Le lieu assure les petits déjeuners et le room service du SO/, mais est ouvert à la clientèle extérieure, toujours à la recherche de nouveaux panoramas sur la capitale. À la carte, des plats à l’esprit brasserie chic, enrichi de quelques influences internationales : Cobb salade, volaille, fourme d'Ambert, bacon, œuf, tomates, avocat ; Dos de cabillaud, gnocchi, beurre aux algues ; ou encore figues rôties, miel, glace spéculoos. Le lieu – qui compte 105 couverts en intérieur et 107 en extérieur – apporte une dimension festive de ce nouvel hôtel, qui est désormais considéré comme le nouveau porte-drapeau de la marque à l’international.

 

#SO/ #Bonnie #ParisSociety #Ennismore #Accor


Roselyne Douillet
Journal & Magazine
N° 3786 -
25 novembre 2022
N° 3785 -
12 novembre 2022
SOS Experts
Une question > Une réponse
Vins au restaurant
par Paul Brunet
Services