×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Hôtellerie

La vallée de Loudenvielle accueille son premier hôtel

Hôtellerie - mardi 22 décembre 2020 10:05
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Loudenvielle (65) Le groupe HIS, Hôtels Invest Sport, déjà aux commandes du Mercure de Saint-Lary et de 17 autres établissements, prépare l'ouverture d'un nouvel établissement. Son offre et ses équipements doivent lui permettre d'attirer des clients toute l'année. Coût de l'investissement : 8 M€.



“Loudenvielle n’a pas les atouts commerciaux de Saint-Lary mais il n’y a pas de compétition entre les deux villes, ce sont deux ambiances différentes”, explique Émilie Zevaco, co-directrice générale de HIS. Le groupe familial - aux commandes de 18 hôtels dont 16 sous enseigne Accor - emploie 300 collaborateurs et prépare l’ouverture l'hôtel Mercure Peyragudes Loudenvielle (Hautes-Pyrénées).

“Cet hôtel est un atout pour la vallée, on a une telle gestion du refus dans notre hôtel de Saint-Lary que nous pourrons proposer une nouvelle offre aux clients.” L’emplacement de l’hôtel est stratégique, au pied de la télécabine Skyvall. La station de ski est montée en qualité et ne disposait pas encore d’offre hôtelière.

Proposer une offre pour toute l'année

“Ouvrir un hôtel à la montagne présente toujours une part de risques, reconnaît Émilie Zevaco, les saisons ne sont pas très longues, il faut une offre loisirs qui permette aux clients de venir toute l’année. On a voulu créer une ambiance chaleureuse et familiale.” L’établissement propose donc un bassin de nage extérieur chauffé été comme hiver, un spa Nuxe, 63 chambres dont certaines en duplex pouvant recevoir jusqu’à 6 personnes... Coût de l’investissement : 8 M€. Pour alléger son empreinte sur l’environnement, le groupe a fait installer un système de chauffage par géothermie sur nappe, qui permet de récupérer la chaleur de l’eau de la nappe phréatique.

Le chef Clément Boyer (Mercure Saint-Lary) rejoindra le restaurant baptisé Copains. L’hôtel est prêt, mais son ouverture sera calée sur l’autorisation de réouverture des restaurants en France, pour le moment et hypothétiquement fixée au 20 janvier.

#montagne #ski #ouverture #mercure #saintlary #loudenvielle #accor


Dorisse Pradal
Journal & Magazine
N° 3760 -
26 novembre 2021
N° 3759 -
13 novembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Evaluer, acheter et vendre un fonds de commerce en CHR (avec tableur d’estimation)
par Jean Castell
Services