×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Hôtellerie

Le Belleval, une parenthèse 'nature'

Hôtellerie - lundi 28 mai 2018 11:12
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

75 - Paris Cet hôtel 4 étoiles, situé rue de la Pépinière à Paris, dans le quartier de Saint-Lazare, vient d'être rénové par l'architecte Jean-Philippe Nuel. Le thème : la botanique.




Installé dans l'hyper-centre de Paris, dans le quartier industrieux de Saint-Lazare, rue de la Pépinière, Le Belleval - du nom du botaniste Pierre Richer de Belleval -, offre à ses clients une parenthèse 'nature'. L'hôtel, racheté il y a un an et demi, a subi une transformation totale avec pour ambition de refléter un jardin secret. À la manoeuvre, l'architecte et designer Jean-Philippe Nuel. L'établissement quatre étoiles mixe espace de restauration, bar, lieu de coworking et hôtel.

 
Un jardin botanique... dans la déco

Se cache derrière la façade haussmannienne, restaurée, un restaurant de 50 couverts, un bar, un grand patio végétalisé, à l'abris de l'euphorie du quartier, où l'on peut observer une fresque dessinée par le street artiste Gola Hundun, et un hôtel de 52 chambres. L'entrée laisse volontairement apparaître la pierre de Paris, ce qui offre un côté lumineux et frais à cet espace. On y retrouve de part et d'autre les différents espaces de restauration. Au bout, sur la gauche, un peu caché, un bureau d'accueil pour la clientèle de l'hôtel a été installé. "Nous avons mis la réception en retrait pour montrer avant tout les espaces destinés aux Parisiens", confie le manager. Pas la peine de chercher un vrai jardin, tout se cache dans la déco, à travers le mobilier chiné, les tissus et papiers peints. 

Les 52 chambres, lumineuses grâce aux grandes fenêtres, ont également été conçues dans cet esprit botanique. On retrouve ainsi des herbiers au dessus des lits, une balançoire en guise de table de chevet, des tissus fleuris et colorés. Les murs des chambres, blanc et bleu canard, contrastent avec les couloirs tapissés de papier peint très fleuris. Au sous-sol de l'établissement une salle de sport, avec sauna, de près de 90 m² a été installée.

On retrouve la naturalité, au restaurant comme au bar, à la fois dans le design des cartes que dans les assiettes. Le jeune chef Edgard Prince propose une cuisine saine. "Nous avons mis en place une carte healthy, avec des produits simples mais gourmands, un peu à l'image d'un bistrot français", explique Guilhem Lemaitre, le manager de l'hôtel. Ainsi Toast Belleval, mini ou maxi bol, soupe, ou encore crumble composent la carte. 


Romy Carrere
Journal & Magazine
SOS Experts
Une question > Une réponse
Fonds de commerce en fiches pratiques
par Tiphaine Beausseron
Services