Le restaurant serait un des lieux qui favorise la contamination selon une nouvelle enquête américaine

Publié le 18 novembre 2020 à 11:17

Selon la revue scientifique américaine Nature, une étude de modélisation sur la relation entre transmission du virus et les déplacements des personnes au travers de données de géolocalisation (anonymes), permettrait aujourd’hui de confirmer que les restaurants font partie des lieux de contamination potentiels.

Lire notre fiche pratique : Reconfinement, dans le blog SOS Expert Covid-19

Covid19 Covid19 nature étude transmission #contamination#


Publié par Sylvie SOUBES



Commentaires
Photo
RP RENARD

jeudi 19 novembre 2020

Y a-t-il des voix dans la profession pour s'insurger contre cette étude américaine et ses effets dévastateurs ???
1. Elle a été faite au printemps, sans que visiblement des protocoles sanitaires aient mis en place: évidemment que s'il n'y a pas de protocole sanitaire, le virus se développe. L'étude cite les hôtels et 'motels' comme lieux hautement contaminants: avec un protocole de désinfection et de renouvellement de l'air, le risque de contamination est pourtant quasi nul.
2. L'étude est faite aux USA: ce n'est pas la France. Les américains et les français ne se comportent pas de la même façon. Le taux d'obésité par exemple n'est pas le même. Leurs restos sont pour beaucoup des fast food. Les restos et les bars de centres-villes, telles que Chicago ou New-York, sont souvent des petits locaux tout en longueur sur 3 mètres de large. L'air y circule effectivement très mal.
3. Enfin, et surtout: cette étude n'a pas pris en compte les lieux de contamination qui sont semble-t-il les plus importants en France: les écoles et universités et fêtes étudiantes d'intégration (quelle honte d'avoir laisser faire !), les camps et foyers de migrants ou de sans domicile, les foyers familiaux 'surpeuplés', les rassemblements familiaux ou amicaux où ''on se connait, pas besoin de porter le masque' (tout l'été et septembre compris cela a été cela).
Si une étude SERIEUSE et sur la population Française était ENFIN faite, sans doute que l'on verrait les restaurants et les bars ressortir, mais pas en première position, et en proportion ils seraient loin derrière les écoles, les regroupements familiaux et amicaux, et les foyers sociaux.
On marche sur la tête.
Enfin, au lieu de fermer tout le monde. Quid de :
1. Contrôler les lieux de regroupement, et fermer ceux qui ne respectent pas les gestes barrières.
2. isoler pour de vrai les testés positifs au covid. Si l'on remet à chaque fois du 'sel' dans la salade de fruits: elle sera toujours salée ! Il faut enlever le sel, et le mettre de côté. On n'a pas appris cela à l'ena ?

Signaler un contenu illicite

Photo

En cliquant sur publier vous acceptez les [conditions générales d'utilisation]

Voir notre Politique des données personnelles



Vidéos-Podcasts


Newsletter

Ne Ratez plus l'actualité , abonnez-vous à la newsletter quotidienne !


Dernières offres d'emploi

Femme/Valet de chambre

20 - PORTO VECCHIO

Equipier(e) - polyvalent (H/F) DESCRIPTIF DE L'OFFRE L'Équipier(e) Polyvalent a la responsabilité de l'approvisionnement du stock produit, accueil, entretien, linge. Il véhicule l'image du Domaine par son attitude exemplaire, sa gentillesse, son professionnalisme et sa disponibilité. Il est cha

Posté le 14 avril 2024

Agent de réservation H/F

97 - ST BARTHELEMY

Hôtel familial 4* de 25 chambres et villas recrute son agent de réservation polyvalent(e). Doté d'un bon sens relationnel, réactif, attentif et très organisé, doit maîtriser l'anglais et le français. Disponible rapidement. Possibilité de logement. cv+photo à administration@levillagestbarth.com

Posté le 14 avril 2024

Chef de rang H/F

72 - LE GRAND LUCE

L'HOTEL-CHATEAU du Grand Lucé, Hôtel / Maison de Luxe, cherche h/f pour renforcer son équipe d'un CHEF DE RANG Hôtel de Luxe de 19 chambres. Le restaurant gastronomique de l'Hôtel Château, ' le Lucé ', est ouvert à la clientèle de l'hôtel comme à la clientèle extérieure. Possibilité de loge

Posté le 14 avril 2024