×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Gestion et marketing

Crise sanitaire et restauration : les bons réflexes que l'on va garder

Gestion et marketing - mercredi 2 septembre 2020 14:13
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Distanciation des tables, suppression des menus, paiement sans contact… ces nouveaux comportements au restaurant risquent fort de perdurer à la rentrée, selon le consultant Bernard Boutboul. Explications.




Vente à emporter et marquage au sol risquent de perdurer.
© DR
Vente à emporter et marquage au sol risquent de perdurer.

Que va-t-il rester du confinement et de la crise sanitaire sans précédent que le secteur de la restauration traverse ? “De nouveaux comportements”, répond Bernard Boutboul. Le fondateur et président du cabinet Gira en est convaincu : “La distanciation des tables d’un mètre, l’obligation d’être encore plus vigilant sur l’hygiène d’un établissement, la suppression du menu ou encore le paiement sans contact vont désormais se généraliser.”

Il parle d’un retour de “l’ardoise mobile” et d’une attention particulière dès qu’il va falloir présenter un buffet, travailler dans une cuisine ouverte ou encore préparer un cocktail devant un client. Il s’interroge aussi sur l’avenir des bornes “qui ont fait le succès de McDonald’s et de bien d’autres enseignes” : “Plus personne ne va vouloir y toucher. Il va falloir que ces bornes deviennent notre téléphone portable.” Quant au menu digitalisé, “D’accord pour le regarder sur un smartphone, mais il faut continuer de passer sa commande à un serveur, car l’humain ne peut pas totalement disparaître des métiers de la restauration.”

Dans son inventaire des changements à prévoir, Bernard Boutboul tire un trait sur le paiement par chèque ou en espèces, mais suggère aux restaurateurs dont l’établissement est doté de deux portes, de réorganiser les flux “en créant une entrée et une sortie”. Le consultant pense également que le marquage au sol, pour faire la queue devant un restaurant ou une boulangerie, va perdurer. Enfin, il incite à nettoyer les toilettes plusieurs fois par heure et le faire savoir aux clients d’un établissement, afin de les rassurer et “les sécuriser”.

#covid19 #distanciation #hygiene #paiementsanscontact


Anne Eveillard
Journal & Magazine
N° 3755 -
17 septembre 2021
N° 3754 -
03 septembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Communication digitale : web, mobile et réseaux
par Vanessa Guerrier-Buisine
Services