×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Formation - Écoles

Des formations pour les personnes réfugiées

Formation - Écoles - lundi 4 juillet 2022 10:05
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :

L'association Refugee Food organise des formations culinaires à destination des personnes réfugiées en France.



Depuis 2019, 250 personnes environ ont bénéficié des formations de l'association Refugee Food.
© Mahka Eslami
Depuis 2019, 250 personnes environ ont bénéficié des formations de l'association Refugee Food.

D’année en année, le Refugee Food Festival gagne en notoriété : à cette occasion, des restaurants ouvrent leurs fourneaux à des chefs réfugiés en France pour des collaborations culinaires uniques. En revanche, le volet formation de l’association reste, lui, méconnu.

75 % d’insertion professionnelle

Outre le programme Tournesol, destiné à former des employés techniques en restauration collective, l’association porte Sésame (avec Akto et Envergure). Cette formation de cinq mois et demi à temps plein - dont cinq semaines de stage en entreprise - mène des personnes réfugiées vers le métier de commis de cuisine en restauration commerciale. Elle inclut des cours de français appliqués à la restauration, une formation certifiante en cuisine et un accompagnement personnalisé. “Les stagiaires sont rémunérés par Pôle emploi pendant la formation, et accompagnés vers la signature de contrat. C’est en moyenne 75 % d’insertion professionnelle à l’issue de la formation”, note Valentine Pia, responsable coordination et insertion professionnelle.

Depuis 2019, 250 personnes environ ont bénéficié de ces deux dispositifs. Quelque 200 restaurants (Mama Shelter, Bertrand Restauration, Nouvelle Garde…) ont joué le jeu pour accueillir des stagiaires ou embaucher des réfugiés, à Paris, Strasbourg, Dijon et Rennes. “Nos stagiaires sont des personnes motivées. Les retours des restaurateurs sont globalement très positifs”, précise Valentine Pia. À l’avenir, Refugee Food pourrait déployer son réseau de formations, notamment à Lyon et Marseille.

#refugie #refugeefood


Violaine Brissart
Journal & Magazine
SOS Experts
Une question > Une réponse
Idées simples pour doper les recettes de votre restaurant
par Bernard Boutboul
Services