Actualités
Accueil > Actualités > Formation - Écoles

Projet Inde du lycée Jacques Coeur de Bourges : un voyage solidaire et professionnel

Formation - Écoles - jeudi 21 décembre 2017 15:29
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

INDE 

Douze étudiants en hôtellerie-restauration du lycée Jacques Coeur de Bourges (Cher) sont partis, du 7 au 18 décembre dans l'état du Tamil Nadu, en Inde, pour un voyage à vocation professionnelle et solidaire.

Le séjour a commencé par  la rencontre d'élèves et enseignants de l'université de Chennai. À l'hôtel Crowne Plaza, les étudiants ont collaboré à la préparation et au service d'un repas de 150 personnes pour les 40 ans de la chambre de commerce et de l'industrie franco indienne de Chennai. Les ateliers de cuisine encadrés par les professeurs indiens et français, dont Gilles Charles, ont conduit à échanger sur l'évolution des pratiques dans les deux pays.

Un atelier bar et cocktails sans alcool, animé par Madame Bodeux, a attiré l'attention des étudiants indiens, tout comme l'interaction autour des crêpes et bananes flambées, véritables symboles de la cuisine française. La soirée de gala a permis aux étudiants de se découvrir, mais surtout d'animer la soirée autour de pôles de restauration (bar à cocktails, soupes, cuisine française, bar à salades, cuisine indienne et pâtisserie). Mme Suard, consule générale de Pondichéry et Chennai  a loué leur implication et leur sens du service.

La partie solidaire du séjour s'est déroulée dans un village isolé proche de Mahabalipuram, avec une rencontre avec des femmes indiennes sur le thème de la cuisine locale. Celles-ci ont expliqué l'intérêt du projet, à savoir l'accueil de groupes désireux de découvrir les villageois traditionnels, qui permet aux plus pauvres de bénéficier des retombées du tourisme.

Les étudiants ont été répartis dans douze familles ne parlant que le tamoul, pour chacun produire un plat différent. Cette matinée leur a permis de découvrir des produits, des techniques, des méthodes de cuisson, notamment au feu de bois. Mais elle a permis également de vivre un moment au sein d'une famille indienne : intégration, dégustation d'un thé aux épices, explication des coutumes, observation de l'architecture, du mobilier et de l'environnement.

Une deuxième rencontre, imprévue,  s'est déroulée à la boutique Eat my cake de Pondichéry, créée par une Française qui utilise la pâtisserie comme vecteur d'insertion de femmes défavorisées. Enfin, les étudiants ont visité les champs d'agriculteurs vivant dans un village isolé proche de Pondichéry, PS Palayam. Les fermiers leur ont décrit leurs méthodes de culture ainsi que la conversion des terres vers l'agriculture biologique.

Journal & Magazine
Services