×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Emploi

Un restaurant éphémère pour recruter

Emploi - mardi 15 mai 2018 18:09
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :

Le réseau des Crepi (Clubs régionaux d'entreprises partenaires de l'insertion) a mis en place une méthode de recrutement atypique par la création de restaurants éphémères.



Les restaurants éphémères permettent de placer 80% des candidats dans les six mois.
© DR
Les restaurants éphémères permettent de placer 80% des candidats dans les six mois.

Sur la Côte d'Azur, les offres de recrutement en CHR fourmillent à la belle saison, mais les candidats ne sont pas forcément au rendez-vous… Face à ce constat, le Crepi Côte d'Azur a eu une idée originale : créer, le temps d'un déjeuner, les conditions réelles d'une salle de restaurant, afin de faciliter la rencontre entre des chercheurs d'emploi et des entreprises du secteur. "Cette initiative est ouverte à tous les candidats, qu'ils aient ou non un diplôme et de l'expérience. C'est l'occasion de montrer leur savoir-faire et leur savoir-être, et de prouver qu'ils ont envie de bosser, quel que soit leur âge. On a eu des candidats de 18 à 65 ans !", souligne la responsable du Crepi Côte d'Azur, Christine Dagonet, à l'origine du projet.

Coaching et speed-dating

Après avoir présélectionné entre 35 et 40 candidats, le Crepi Côte d'Azur organise un atelier de coaching et de formation durant une journée, en partenariat avec l'organisme JMB Formation. "Quand on a des profils de chef, de chef de partie ou de second, on construit le menu ensemble", précise-t-elle. Le jour J, quelques professionnels encadrent les candidats en salle et en cuisine, tandis qu'une centaine d'invités, majoritairement des recruteurs, s'installent à table. Cette année, le restaurant éphémère du Crepi Côte d'Azur s'est posé à l'hôtel Pullman Cannes Mandelieu Royal Casino. "Il y avait des recruteurs très variés : un palace comme le Martinez, le Club Med, des restaurants de plage, des maisons de retraite, se félicite l'intéressée. On filme ce qu'il se passe en cuisine et on le projette sur un écran, côté salle. On remet à chaque convive un book avec les CV, retapés sur un même modèle, et après le repas, il y a un speed dating".

Selon Christine Dagonet, ces rendez-vous permettraient de placer 80% des candidats dans les six mois. L'initiative, lancée à Grasse en 2017, a reçu le prix régional de l'initiative en économie sociale et solidaire de la Fondation du Crédit Coopératif. Depuis, l'ensemble du réseau associatif a été séduit. Cette année, sept restaurants éphémères ont été programmés, de Belfort à Antibes, en passant par Bordeaux et Saint-Etienne.


Violaine Brissart
Journal & Magazine
SOS Experts
Une question > Une réponse
Informatique et nouvelles technologies en CHR
par Thierry Longeau
Services