Saisonniers : Le ministère du travail précise au GNI la notion de contrats successifs

A l'occasion d'un échange avec le ministère du travail, vendredi 30 avril le GNI (groupement national des indépendants) déclare que le ministère lui a précisé que le contrat de la saison 2019 pourra être considéré comme le premier des deux contrats successifs, si le second contrat est conclu pour la saison estivale de 2021. Le salarié saisonnier pourra alors bénéficier du chômage partiel si l'activité de l'entreprise n'est pas suffisante en raison des contraintes liées à la crise sanitaire.

Publié le 03 mai 2021 à 18:46

Par un communiqué de presse en date du 13, la ministre du travail, Elisabeth Borne a indiqué que le recours à l’activité partielle est autorisé pour les travailleurs saisonniers disposant :

  • Soit d’un contrat de travail renouvelé au titre de l’obligation de renouvellement prévue par une convention collective et/ou par une clause de leur contrat de travail. Si une telle clause est prévue, l’employeur devra justifier d’au moins un recrutement du même saisonnier l’année dernière ;
  • Soit d’un renouvellement tacite d’un contrat saisonnier pour la même période, matérialisé par l’existence d’au moins deux contrats successifs, sans que le contrat de travail ou la convention collective ne l’ait prévu explicitement.

Ce qui veut dire que pour bénéficier du chômage partiel pour cette année, le saisonnier devait avoir effectué au moins une saison dans l’entreprise en 2020. Mais celui qui avait travaillé en 2019, sans être revenu dans la même entreprise en 2020, ne peut prétendre à la mise au chômage partiel pour cette saison 2021.

A l’occasion d’un échange avec le ministère du travail, vendredi 30 avril le GNI (groupement national des indépendants) déclare que le ministère lui a été apporté la précision suivante concernant la notion de contrats successifs : le salarié a été embauché une première fois en 2020 ou en 2019, l’embauche pour 2021 constituant alors le second contrat. Dans un tel cas, le salarié saisonnier est éligible à l’activité partielle dès lors où l’activité de l’entreprise n’est pas suffisante en raison des contraintes liées à la crise sanitaire.

Le ministère du travail prend en compte la situation chaotique de la saison 2020 et tolère que le contrat de la saison 2019 puisse être considéré comme le premier des deux contrats successifs, si le second contrat est conclu pour la saison estivale de 2021.

Ministère qui a aussi précisé que ce point fera l’objet d’une mise à jour prochaine du Questions/Réponses sur le site du ministère du travail.

Travail saisonnier chômage


Photo

Publié par Pascale CARBILLET



Commentaires
Photo

En cliquant sur publier vous acceptez les [conditions générales d'utilisation]

Voir notre Politique des données personnelles



Vidéos-Podcasts


Newsletter

Ne Ratez plus l'actualité , abonnez-vous à la newsletter quotidienne !


Dernières offres d'emploi

Second de cuisine (Sous-chef de cuisine) H/F

06 - NICE

NOUVEAU RESTAURANT sur les collines de Nice, recherche dès maintenant : * Sous chef * Chef de partie * Commis de cuisine Bel établissement proposant une cuisine méditerranéenne bistronomique Candidats motivés, sérieux, esprit d'équipe CV : evemgastronomie@gmail.com Restaurant : MAISON BELLE

Posté le 20 mai 2024

Chef de partie H/F

17 - LA ROCHELLE

Le bistrot du port sur le vieux port de La Rochelle recherche un cuisinier h/f autonome pour la saison a venir poste en continue du d'après-midi , repos fixe le dimanche vous êtes en charges de la production le matin et du service seul l'après-midi. contrat saisonnier de 6 ou 9 mois pour 39 h en

Posté le 19 mai 2024

Chef de partie H/F

17 - LA ROCHELLE

le bistrot du port sur le vieux port de La Rochelle recherche pour la saison a venir un chef de parti chaud h/f et un chef de parti froid h/f. suite a un changement de propriétaire rejoigniez un nouvelle équipe nouvelle identité dans un cadre rétro et une ambiance de vieux bistrot, vous integré un

Posté le 19 mai 2024