Restauration : un comptable, pour quoi faire ?

Paris (75) Le cabinet de conseil Sophadrien organisait, le 18 janvier, sa première conférence mensuelle destinée à aider les chefs dans leur quotidien. Alain Borgel, expert-comptable, a détaillé les points essentiels de la relation entre un restaurateur et son expert-comptable, et les écueils à éviter en début d'activité.

Publié le 24 janvier 2023 à 12:01

Comment choisir son expert-comptable, quel est son rôle, quelles sont les limites de sa mission, quel coût consacrer à ce poste, que penser des applications qui apparaissent sur le marché ?... C’est pour répondre à ses questions qu’Adrien Gahinet, cofondateur de la société de conseil Sophadrien, a organisé la conférence Restalk, avec Alain Borgel, expert-comptable de la société AGK, dans l’espace Food Camp à Paris (XVIIe), le 18 janvier. 

 

  • Les missions de l’expert-comptable: la production et l’établissement des comptes annuels (bilan…) de l’entreprise et les transmettre à l’administration fiscale, qui sont des obligations légales.

    D’autres missions d’assistance peuvent être remplies par ce professionnel : obligations déclaratives, volet juridique, ressources humaines (embauche, contrat de travail, établissement des fiches de paye…), conseils de financement bancaire, audits financiers en cas d’acquisition d’un nouvel établissement…

    Si avoir un expert-comptable n’est pas obligatoire, c’est pourtant fortement conseillé car le métier et l’environnement légal évoluent sans cesse.

 

  • L’expert-comptable intervient en tant que directeur administratif et financier (DAF) en prenant sous sa responsabilité la gestion administrative, comptable, fiscale, RH, ainsi que la gestion budgétaire, le pilotage du business, la structuration et la digitalisation de la fonction finance, et la recherche de financements. En présence d’un DAF, l’expert-comptable intervient en soutien de ce dernier.

 

  • L'expert-comptable doit agir sur plusieurs sujets :

    • donner un cadre à l’entrepreneur et s’adapter en fonction de son profil ;
    • lister clairement tous les éléments dont il va avoir besoin pour faire la comptabilité ;
    • éduquer le restaurateur et mettre en place des bonnes habitudes, pour que celui-ci comprenne rapidement que le volet comptable doit devenir sa priorité, faute de quoi la pérennité de l’entreprise serait compromise ;
    • tirer la sonnette d’alarme si les procédures ne sont pas respectées.

 

  • La caisse: bien paramétrée et utilisée précisément, elle est un outil précieux qui reflète la réalité de ce qui se passe dans le restaurant, à la fois pour la gestion et la transmission comptable. Elle est trop souvent sous-exploitée.

 

  • Les applis disponibles (plannings, achats, hygiène…) : il existe des outils qui sont adaptés à chaque stade de développement de l’établissement, mais il faut faire attention à la surenchère, car le coût que ces applis engendrent n’est pas négligeable. Il est indispensable de prioriser les besoins, qui évolueront au fil du temps. Certaines de ces applis sont extrêmement chronophages, car il y a beaucoup de données à intégrer.


  • Quel coût ? Il varie beaucoup en fonction des missions confiées, de la localisation, de l’environnement concurrentiel, des besoins du restaurateur... Néanmoins, un plafond de 5 % du chiffre d’affaires ne devrait jamais être dépassé. Il ne faut pas hésiter à parler des honoraires sans tabou  et à comparer entre différents cabinets. 

#comptabilité# comptable


Photo

Publié par Roselyne DOUILLET



Commentaires
Photo

En cliquant sur publier vous acceptez les [conditions générales d'utilisation]

Voir notre Politique des données personnelles



Vidéos-Podcasts


Newsletter

Ne Ratez plus l'actualité , abonnez-vous à la newsletter quotidienne !


Dernières offres d'emploi

Chef de partie H/F

20 - CALVI

Le Santa Maria, restaurant à tendance bistronomique, à Calvi (Corse), recrute h/f pour la saison 2024 : - Chef de partie froid confirmé Petite carte, produits frais. Fin avril à mi-octobre. Postes logés individuellement. Bonnes conditions. Salaires motivants Congés hebdomadaires Nou

Posté le 25 avril 2024

Chef de cuisine H/F

69 - LYON 01

Cabinet Armelle AUGUSTE Recrutement Hôtellerie CHEF DE CUISINE - F/H - HOTEL 4* RESTAURANT GASTRONOMIQUE - CDI - LYON Salaire 64/66K€ environ Postulez directement sur notre site internet : Armelle AUGUSTE Recrutement

Posté le 25 avril 2024

Maître d'hôtel H/F

75 - PARIS 09

Le restaurant Bien Elevé recherche un(e) chef(fe) de rang ou assistant(e) manager pour renforcer ses équipes - restaurant d'une cinquantaine de couverts situé au cœur du 9ème arrondissement - cuisine bistronomique centré autour de la viande de qualité d'élevage français - approvisionnement en

Posté le 25 avril 2024