Laetitia Brethon (Ambassade Cabinet Conseil) : "Il faut valoriser la culture de la formation"

Laetitia Brethon, codirectrice d'Ambassade Cabinet Conseil depuis 2006, a développé des actions de formation sur mesure à destination des professionnels de l'hôtellerie-restauration. Généralement bien prises en charge, elles sont un véritable gain pour l'entreprise puisqu'elles correspondent à des attentes et des besoins immédiats.

Publié le 15 décembre 2021 à 11:10

L’Hôtellerie Restauration : Qu’est-ce qui vous a poussée à mener des actions de formation auprès des professionnels du secteur ?

Laetitia Brethon : Développer des formations c’est quelque chose qui existe depuis plusieurs années au sein d’Ambassade Cabinet Conseil. Mais depuis la Covid tout s’est accéléré. Le besoin en formation est, aujourd’hui, encore plus nécessaire pour les établissements. C’est un réel besoin. Et on le voit notamment dans les processus de recrutement. Il y a une pénurie de candidats, les nouveaux profils ne sont pas toujours formés par rapport aux besoins du secteur… La formation continue en entreprise, après la prise de poste, est donc nécessaire. Et face aux exigences des candidats, la formation apparaît comme une vraie valeur ajoutée. Les établissements proposent ainsi un vrai parcours d’évolution professionnelle aux candidats.

 

Pour vous, la formation est-elle un atout pour recruter ?

Oui. Si certains professionnels n’en ont pas encore conscience, en 2022 la formation va être pleinement ancrée dans les établissements. Elle va apparaître dans les offres d’emploi et faire la différence pour les candidats dans leur choix d’établissements. On le voit, nos candidats veulent parfaire leurs expériences, continuer à apprendre, à grandir. Et voir un employeur investir sur un candidat, par le biais de la formation, c’est valorisant. Valoriser la culture de la formation peut contribuer à rééquilibrer le marché de l’emploi. Nous ne devons pas seulement recruter des profils : il faut aussi les intégrer, les fidéliser, et cela passe par de la formation.

 

Quel type d’accompagnement vers ces démarches proposez-vous ?

Aujourd’hui, nous avons décidé de créer des offres sur mesure, à la demande du client. Nos formateurs, choisis et triés sur le volet, se déplacent chez nos clients et ont la possibilité de former une ou plusieurs personnes. L’idée c’est de répondre entièrement et dans le détail à leurs besoins, leurs demandes. Chaque client est unique, leurs besoins sont donc spécifiques, notre parcours de formation doit donc se créer en fonction de l’ADN de chaque établissement. Nous ne sommes pas partisans des formations trop généralistes, qui peuvent parfois être éloignées des besoins de nos clients, et peuvent donc leur donner l’impression de perdre du temps. Les professionnels ont besoin de programmes dédiés spécifiquement à leur structure.

 

Quels peuvent-être les freins à la formation pour les professionnels ?

Pour certains, cela paraît compliqué à mettre en place. En effet, cela prend du temps, et il y a forcément une question qui subsiste chez les professionnels : pourquoi former si le candidat peut nous quitter à tout instant ? Même si cela arrive parfois, il aujourd’hui nécessaire de former ses équipes. Car offrir à un salarié des perspectives d’évolution réduit forcément le risque de le voir vous quitter.

 

Quels sont les atouts apportés par ces formations pour un professionnel du secteur ?

La valeur ajoutée que représente la formation dans une offre d’emploi et dans l’expérience d’un candidat au sein d’un établissement n’est pas négligeable, surtout dans un contexte où la concurrence est très rude sur ce marché de l’emploi. Il est nécessaire, pour se démarquer, d’offrir des intégrations de qualité aux candidats. Et cela passe par la création d’un parcours candidat, en lui permettant de continuer à grandir professionnellement, de pouvoir évoluer, en interne ou ailleurs, de le projeter. Cela répond clairement à leur demande, et leur donne de vrais moyens pour performer.

 

Quel coût cela représente-t-il pour l’entreprise ?

Aujourd’hui, il y a des budgets alloués pour chaque établissement, qui permettent une entière prise en charge. Certains professionnels ignorent totalement ces budgets et c’est dommage, car ils existent. D’autres craignent que cela soit lourd administrativement, mais soit les services des ressources humaines peuvent s’en occuper, soit, bien sûr, nous pouvons les accompagner de A à Z. Il faut plutôt le voir comme un investissement. En rendant ses collaborateurs plus performants, l’employeur est gagnant. Il s’agit de diversifier les compétences de leurs équipes, d’apporter de nouveaux panels de compétences, d’enrichir ses ressources humaines.

 

attractivité Formation


Photo

Publié par Romy CARRERE



Commentaires
Photo

En cliquant sur publier vous acceptez les [conditions générales d'utilisation]

Voir notre Politique des données personnelles



Vidéos-Podcasts


Newsletter

Ne Ratez plus l'actualité , abonnez-vous à la newsletter quotidienne !


Dernières offres d'emploi

Chef de rang H/F

72 - LE GRAND LUCE

L'HOTEL-CHATEAU du Grand Lucé, Hôtel / Maison de Luxe, cherche h/f pour renforcer son équipe d'un CHEF DE RANG Hôtel de Luxe de 19 chambres. Le restaurant gastronomique de l'Hôtel Château, ' le Lucé ', est ouvert à la clientèle de l'hôtel comme à la clientèle extérieure. Possibilité de loge

Posté le 14 avril 2024

Serveur H/F

75 - PARIS 01

Nous recherchons pour notre établissement des serveurs/serveuses 11€ nets / heure 2 jours de repos consécutifs Merci d'envoyer votre CV à l'adresse : gabriel.porcher@gmail.com

Posté le 13 avril 2024

Serveur H/F

41 - MONT PRES CHAMBORD

Pour compléter notre équipe en salle, nous recherchons un serveur pour la saison en CDD ou CDI. Poste à pourvoir immédiatement. Travail en coupure et en continue. Repos fixes les mercredis et jeudis. Restaurant bistronomique de produits frais et faits maison. Petite équipe, ambiance conviviale.

Posté le 13 avril 2024