L'Anartiste veut renouer avec la culture du bistrot

Toulouse (31) Parce qu'il y a une vie autour du bistrot, Bruno Salviac a créé un lieu atypique, où le temps semble s'être arrêté.

Publié le 26 décembre 2016 à 17:54

Si on devait résumer le concept de L'Anartiste, nouveau café bistrot de Toulouse, ce serait échange et partage. Son créateur, ancien étudiant en histoire de l'art, Bruno Salviac, explique sa vision : "J'ai voulu recréer du lien social. Autrefois, à la campagne, les gens venaient au bistrot tous les jours, à la même heure. C'était une façon de prendre des nouvelles, de garder le contact. J'aimerais que L'Anartiste ressemble à ces anciens cafés. Il faut redonner de la place aux cafetiers indépendants."

Bruno Salviac a déjà ses habitués, par exemple des parents qui viennent déposer leurs enfants à l'école de musique voisine et en profitent pour prendre un café ou s'installer pour travailler. "Je voulais un bar de quartier, c'est pour cette raison que nous sommes ouverts de 8 h 30 à 21 h 30. J'aimerais aussi que L'Anartiste soit un espace intergénérationnel. Je suis papa de deux enfants de 4 et 6 ans et j'ai fait le constat qu'en ville, il était difficile de se retrouver dans un bar avec ses enfants pour jouer, ou échanger." Il a donc installé un espace à portée des petites mains. Des jeux de société sont à la disposition des clients. 

 

Manger bio et sain 

D'abord seul dans l'aventure entrepreneuriale, Bruno Salviac s'est vite retrouvé dépassé par le succès. Il s'est associé avec Marie-Charlotte Petit qui apporte son savoir-faire en cuisine. "Nous sommes très exigeants sur la qualité des produits, explique le cafetier. Notre carte est prétexte à des échanges avec les clients. Ils veulent savoir ce qu'ils mangent, pourquoi nous proposons des vins naturels sans sulfite ou encore du whisky du Tarn. C'est simple, je veux retrouver le vrai goût des choses."

Bruno Salviac a déjà atteint ses objectifs de chiffre d'affaires après quelques semaines d'ouverture. L'Anartiste dispose de 35 places et le bar est bien souvent complet. Le menu est à 13 € le midi et il propose un brunch le dimanche, à 18 €. 


Photo

Publié par Dorisse PRADAL



Commentaires
Photo

En cliquant sur publier vous acceptez les [conditions générales d'utilisation]

Voir notre Politique des données personnelles



Vidéos-Podcasts


Newsletter

Ne Ratez plus l'actualité , abonnez-vous à la newsletter quotidienne !


Dernières offres d'emploi

Chef de partie H/F

75 - PARIS 09

Le Patio Opéra, restaurant semi-gastro festif et de qualité, membre du Collège Culinaire de France, recherche : - Chef de partie cuisine Références vérifiables indispensables. Salaire motivant Écrire au Chef : andrea@lepatio-opera.com NE PAS TELEPHONER

Posté le 23 février 2024

Second de cuisine (Sous-chef de cuisine) H/F

92 - NANTERRE

LES EMPOTES - Traiteur gastronomique en Île de France Poste - SECOND DE CUISINE (H/F) - équipe jeune 7-8 personnes. Restauration innovante et gastronomique - dans l'air du temps! Sans coupure (8h-16h) / 39h semaine - Lundi au vendredi Salaire 2600-2800€ brut selon profil. Candidatez à paul@les

Posté le 23 février 2024

Cuisinier H/F

58 - MOUX EN MORVAN

Restaurant Beau-Site en plein cœur du Morvan, recrute CUISINIER H/F. Possibilité de logement. Salaire motivant selon profil. Contrat CDD 39h, 2 jrs de congés/sem. Fermé mardi. Horaire à définir lors de l'entretien. Cuisine traditionnelle faite maison. Ambiance familiale. 03.86.76.11.75. beausite.mo

Modifié le 23 février 2024