Questions - Réponses


Utilisation des verres en verre en extérieur

Bonjour Jean-Gabriel, Il parait qu'une nouvelle loi vient de sortir, interdisant l'utilisation des verres en verre pour des prestations extérieures. Pourriez-vous m'en dire un peu plus? Jusqu'où va cette interdiction? est-ce que cela dépend du revêtement du sol? C'est une info que j'ai vue chez Métro, qui incitait les restaurateurs à s'aligner sur cette nouvelle disposition en achetant des verres en je ne sais plus quel matériau composite. Merci et à bientôt Marie Équipement | Marie | mardi 6 juillet 2004

restaurant d'altitude

Bonjour, J'étudie actuellement la mise en place d'un restaurant d'altitude, qui tournera 3 mois l'hiver et deux mois l'été, sur un domaine skiable. Où puis-je trouver des informations spécifiques à ce type de sujet? Il s'agira d'une formule de type restauration rapide, sandwicherie, sans aucune préparation (pas de cuisine, pas de friteuse...). Pour ce type d'activité, quels ratios dois-je utiliser dans mon bilan prévisionnel, notamment pour les matières premières, les frais de personnel et l'ensemble des autres charges. D'autre part, y a t'il une convention collective particulière qui s'applique ? Cordialement Équipement | Nicolas | jeudi 27 mai 2004

Choix d'un local (pb d'aération)

Un local (actuellement une boutique – mais validé au niveau bail et copropriété pour salon de thé) a retenu mon attention mais j’ai quelques inquiétudes et donc me pose beaucoup de questions. Si vous pouviez m’aiguiller ça me serait d’une aide précieuse : Le local dispose d’une salle de 40 m² au rdc : ou je pensais installer la cuisine et une salle de 26 couverts. Et d’un sous-sol de 30m² : Stockage, préparation (nettoyage) des fruits et légumes, sanitaires clients/personnel Mon souci est, qu’il n’y est pas d’extraction, et les seules sorties côté immeuble doivent rester passives. Le sous-sol dispose d’une sortie d’aération donnant sur la rue au niveau du trottoir. Ai-je droit de poser une extraction sur cette sortie niveau trottoir ? (Je ne pense pas) Ne prévoyant pas de cuisine particulière, si ce n’est de l’eau chaude et des soupes chaudes, ai-je besoin d’une extraction ? Si je souhaite ouvrir l’accès au sous-sol au public (sanitaires), suis-je obligé de respecter les côtes d’un escalier à 90cm, vu le nombre limité de couverts prévu (26) ? Par contre cela m’empêche d’être aux normes côté handicapé, est-ce difficile d’obtenir une dérogation ? Dernière question, je souhaitais proposer une sélection de vins en accompagnement, pour cela il me faut une petite licence restaurant (obtenir une licence II étant impossible sauf transfert). Est-ce compatible avec ce type d’installation ? Merci d’avance Équipement | gwilym | vendredi 7 mai 2004

Message d'un abonné

Monsieur, J'espère que vous avez reçu mon dernier mail avec en annexe mon projet. Pour des raisons de délais, j'ai repoussé ma formation à la Francilienne de Formation à octobre. Mais je poursuis mes pensées pour mûrir mon projet. J'attends votre avis. Peut-être que démarrer en sous-traitant mes plats à un traiteur me permettrait-il de démarrer avec moins de contraintes?...(matériel et charges). Quel forme pourrait alors avoir mon projet? Merci de me contacter, et peut-être pourrions-nous échanger nos idées et 'préoccupations' de vive voix au téléphone par la suite? Cordialement, Denis Sabardine. Tel : 0147093562 Équipement | dsabard@club-internet.fr | vendredi 23 avril 2004

carte de vins

Bonjour, En tant que saisonnière,j'essaie chaque année de modifier ma carte des vins,sachant que le chef propose une cuisine méditérranéenne classique à base de coquillages(huitres de Bouzigues,moules,escargots"poivre",etc)de poissons grillés et de spécialités locales type bourride,rouille,soupe de poissons,eau-sel,etc. Que suggerez vous comme vins originaux propres à séduire une clientèle avertie(j'ai beaucoup de clients belges,allemenads ou britanniques trés connaisseurs,mais souvent,ils ne jurent que par le bordeaux ou...le rosé de Provence)! Merci de votre réponse,malgré la longueur de ma question Boissons - Produit - Sommellerie | Letitia | mercredi 14 avril 2004

Message d'un abonné

Bonjour, Nous sommes deux étudiantes en BTS Tourisme et nous avons un dossier fictif de création d'un restaurant à réaliser. Votre sujet interactif nous a apporté un complément d'information intéressant. Cependant, pouvez-vous nous dire comment nous procurer un exemple de compte de résultat, car il nous est difficile d'inventer des chiffres concernant les frais généraux. Nous n'avons aucune base pour les déterminer et pour qu'ils soient proches de la réalité. D'autre part, nous ne comprenons pas pourquoi vous indiquez dans votre bilan simplifié des charges et des produits. Ils se figurent pas au bilan normalement. J'espère que vous pourrez nous apporter des informations sur ces deux points. Nous vous en remercions d'avance. Cordialement, Grace et Julie Équipement | gracem@tiscali.fr | mardi 9 mars 2004

un CDI apres plusieurs contrats saisonniers

Proprietaire d'un restaurant saisonnier ouvert environ 8 mois, j'emplois l'une de mes serveuse depuis 4 saison D'apres un article publie dans "l'hotellerie" je devrais lui faire un CDI. Alors voilà mes questions : Que devient t'elle pendant les 4 mois de fermeture? Dois je lui verser un salaire ? Dans le cadre d'une annualisation de ses heures? Comment cela fonctionne t'il? Dans le cas cela n'est pas possible Peut-elle pretendre toucher ses assedic? Ou prendre un emplois d'hivers? Je vous remercie, par avance ,de vos reponses. Juridique | sylvie | jeudi 26 février 2004

Pour rester au coeur du sujet "annualisation" -->

D'abord, merci pour ce forum : l'expérience des uns et des autres éclairée de vos réponses est riche d'enseignements. Je suppose que c'était un peu votre but, vous y parvenez on ne peut donc que vous féliciter pour ce travail _____________________ Une SARL nouvellement créée vient de racheter un complexe hôtelier jusqu'alors saisonnier (8 mois par an) dans une zone de revitalisation rurale (ZRR) La situation particulière de cet établissement nous permet de bénéficier de l'exo des charges patronales pdt 12 mois à la condition que le personnel concerné soit engagé en CDI. Ainsi, la loi nous contraint soit à nous passer de cette manne providentielle et à fermer comme nos prédecesseurs 4 mois par an, ou alors, ne fermer que 2 mois par an en engageant un "noyau dur" en CDI et au plus fort de la saison, (mi juin à mi septembre) des CDD (dans l'optique, toujours de bénéficier des avantages ZRR) Il nous faudrait alors mettre en place cette fameuse "annualisation du temps de travail", à propos de laquelle je suis très mal informée. Ma question est donc double : 1. D'après le contexte que je viens de vous décrire, pensez vous que le jeu en vaille la chandelle? 2. Pourriez vous me communiquer une (ou des) URL de site (s) ou autres adresses de nature à m'éclairer sur les règles de l'annnualisation? - hors DDTE, bien sûr.. :-) cordialement S. Cadio Juridique | scadio | vendredi 20 février 2004

CDI pour hotel saisonnier

Ayant un petit hôtel/restaurant dans le sud et étant ouvert de février à mi-Novembre puis fin Décembre au 6 Janvier nous subissons les aléas des vacances, des congrés, et de la haute saison. Néanmoins nous serions désireux d'employer une personne en CDI. Le probléme étant que nous passons selon les mois de 1h à 4h de travail par jour puis, à partir d'Avril jusqu'à Octobre nous recrutons 4 personnes supplémentaires en contrat saisonnier, et la personne en cdi passerait en plein temps. Existe t'il un contrat assez souple pour me permettre d'avoir une personne en cdi avec des heures "yoyo" selon le rythme de la saison. Juridique | P. GIANNI | mardi 3 février 2004

Accueil SOS Experts