×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

Redonner du pouvoir d'achat, édito du journal du 24 juin

Vie professionnelle - mardi 21 juin 2022 14:37
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :




Le Gouvernement avait annoncé, le 11 mai dernier, plusieurs mesures relatives au pouvoir d’achat, notamment le triplement de la prime pouvoir d’achat, l’allègement de cotisations pour les travailleurs indépendants, et la suppression de la contribution à l’audiovisuel public. Ces mesures devaient être présentées dans le cadre de deux projets de loi dans la foulée des législatives et adoptées en urgence par le Parlement avant l’été. Mais c’était sans compter le revers électoral qu’a subi le parti présidentiel, qui ne dispose désormais plus de la majorité absolue à l’Assemblée nationale. Le Gouvernement va donc devoir composer et rallier des partisans.

Selon une enquête menée par la CPME auprès des dirigeants de TPE-PME pour mesurer l’impact de l’envolée des prix de l’énergie et du carburant sur leur activité, les dirigeants du secteur de l’hôtellerie-restauration sont très inquiets : ils voient leurs marges diminuer et craignent pour la survie de leur entreprise. Lors de son allocution au soir du deuxième tour, Elisabeth Borne a fait allusion à des mesures fortes pour revaloriser le pouvoir d’achat face à la flambée des prix, alors que l’inflation atteint 5,2 % sur un an fin mai. Ce plan devrait être présenté en Conseil des ministres le 6 juillet et débattu à partir du 18 juillet. Mais l’affaire s’annonce plus compliquée que prévu. Chaque mesure va être discutée point par point à l’Assemblée, et être amendée voire supprimée.

Il va donc falloir attendre avant de connaître le détail de ces mesures pour le pouvoir d’achat.


Pascale Carbillet
Journal & Magazine
N° 3782 -
30 septembre 2022
N° 3781 -
16 septembre 2022
SOS Experts
Une question > Une réponse
Gagner en rentabilité en améliorant sa marge brute
par Christopher Terleski
Services