×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

Atout France note un lent redressement de l'économie touristique

Vie professionnelle - mercredi 9 février 2022 10:45
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :

L'activité en fin d'année 2021 s'appuie sur une bonne dynamique des marchés européens, l'amélioration des flux en provenance des Etats-Unis ainsi que sur un marché domestique très solide.



© GettyImages


Selon Atout France, qui vient de publier sa note de conjoncture de l’économie touristique, la fin de l’année 2021 a confirmé les tendances observées depuis l’été, caractérisées par un lent redressement de l’activité touristique. La France consolide son leadership européen en matière de recettes touristiques internationales grâce à une saison estivale dynamique, une fin d'année enregistrant une fréquentation loisirs en progrès et un rebond du tourisme d'affaires. À fin novembre 2021, les recettes touristiques internationales françaises atteignent ainsi 31,4 milliards d’euros (soit un niveau supérieur de 20,8 % à celui de l'Espagne).

L’hôtellerie connaît une situation moins favorable que les autres modes d’hébergements, en raison en grande partie par l’absence de grands évènements d’affaires et les reculs des flux internationaux long courrier. Toutefois, le mois de décembre marque une réduction du différentiel d’activité avec 2019. Les prix moyens notamment retrouvent des niveaux conformes aux standards d’avant crise. Les taux d‘ouverture des établissements hôteliers sont également quasiment revenus aux niveaux pré Covid. En raison de la cinquième vague, les premiers résultats livrés pour janvier semblent toutefois indiquer une dégradation de la situation par rapport à décembre, qui a pu bénéficier de l’apport d’une clientèle de loisirs moins présente en début d’année.

Les perspectives pour le début de l’année 2022 et les vacances d’hiver sont encore soumises aux aléas de la pandémie, bien que les perspectives à date soient globalement positives. Selon les données de l’Association nationale des maires des stations de montagne, le taux d’occupation des hébergements dans les stations de montagne pour les vacances de février 2022 s’élève à 72,4 %, soit un très faible écart avec le taux relevé en 2019. Enfin, l'activité d'affaires reste encore à consolider et les flux aériens en provenance d'Asie toujours aussi limités.

#AtoutFrance 

Roselyne Douillet

Journal & Magazine
SOS Experts
Une question > Une réponse
Développer votre créativité culinaire par combinaison
par Gilles Charles
Services