×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

Pas de confinement ni de couvre-feu, annonce Olivier Veran

Vie professionnelle - jeudi 25 novembre 2021 15:02
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :


Olivier Véran, ministre de la Santé, lors de la conférence de presse du 25 novembre.
Olivier Véran, ministre de la Santé, lors de la conférence de presse du 25 novembre.

Olivier Véran, ministre de la Santé, a déclaré qu’il n’y aurait "ni confinement, ni couvre-feu, ni fermeture anticipée des commerces, ni limitation de déplacement”, lors d’une conférence de presse qui s’est tenue le 25 novembre. En revanche, il a annoncé de nouvelles mesures pour faire face à une cinquième vague qualifiée de “fulgurante”. Première d’entre elles : "le rappel vaccinal sera ouvert à tous les adultes dès cinq mois après leur dernière injection", a-t-il précisé. Cette dose de rappel, faite dans les "sept mois après la dernière injection" sera obligatoire à partir du 15 janvier pour bénéficier du pass sanitaire. Si cette dose ne rappel n’est pas effectuée, le pass sanitaire sera désactivé. La durée de validité des tests PCR et antigéniques sera réduite à 24 heures

De plus, le masque redevient obligatoire en intérieur, dans "tous les lieux fermés, y compris les lieux soumis au pass sanitaire". Thierry Fontaine, président national de l'Umih Nuit, s’interroge sur l’application de cette mesure dans les discothèques : “La consommation debout reste autorisée, ce nous permet de servir tout le monde. Mon inquiétude concerne le port du masque sur la piste de danse. Pour l’instant, je vais garder mes établissements ouverts, je vais voir comment réagit la clientèle et comment j’adapte cette mesure sur le terrain. Ensuite nous ferons un retour aux préfet et à Bercy. En même temps, le Président de la République a dit qu’il voulait un électrochoc [face à l'augmentation des cas de Covid]. Je comprends qu’il veuille casser la courbe [épidémique] et la faire redescendre.”

#OlivierVeran #ThierryFontaine #Covid19

Journal & Magazine
N° 3760 -
26 novembre 2021
N° 3759 -
13 novembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Fonds de commerce : création, achat, reprise et vente
par Maître Sophie Petroussenko
Services