×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

La profession doit très vite travailler à l'attractivité des métiers estime Didier Chenet

Vie professionnelle - lundi 14 juin 2021 12:21
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés


De g à d : Hervé Dijols, Jean-Baptiste Lemoyne, Roland Héguy, Alain Griset et Didier Chenet.
De g à d : Hervé Dijols, Jean-Baptiste Lemoyne, Roland Héguy, Alain Griset et Didier Chenet.

Le Club de la Table Française qui fédère des élus, interprofessions, fédérations, associations et entreprises autour du patrimoine culinaire français et des enjeux qu’il représente, a lancé en mars le Printemps de la Restauration. L’événement a consisté dans un premier temps à accompagner les professionnels dans la réouverture. Il a donné lieu, le 9 juin, date de la réouverture, à un déjeuner-débat destiné cette fois à dresser un état des lieux afin de préparer l’avenir. Depuis le début de la pandémie « la mobilisation nationale a permis d’éviter la disparition de milliers de cafés, bars, brasseries et restaurants et des centaines de milliers d’emplois » reconnait Didier Chenet, président du Groupement National des Indépendants de l’hôtellerie et de la restauration (GNI) qui estime aujourd’hui que la profession doit s’engager à son tour et « se montrer à la hauteur des attentes » des collaborateurs du secteur et des clients. Selon lui « la profession doit très vite travailler à l’attractivité des métiers » mais aussi devenir « exemplaire en matière de protection de la planète ». Des challenges qui passent par la formation, la valorisation des déchets, une « plus juste rémunération des acteurs » de la filière, la nécessité de travailler sur les plages horaires de travail ou encore sur le poids financier que représente la masse salariale dans le chiffre d’affaires des métiers de service.  « L’équation est complexe mais je veux la résoudre en cassant au besoin certains codes » a réaffirmé le dirigeant syndical, confirmant aussi la création d’une grande fédération de l’hôtellerie, à laquelle participent Roland Héguy, président confédéral de l’Umih, Hervé Bécam, vice-président de l’Umih et Hervé Dijols, président du SNRTC. « La crise nous a montré ô combien ce qui nous rassemble est plus fort et plus important que ce qui peut nous séparer. Elle nous a montré combien nous pouvions être tous ensemble force de propositions et force de conviction ». A court terme, trois chantiers sont sur le dessus de la pile : l’adaptation des aides dans les villes comme Paris, Lyon et Lourdes, « durement touchés par la défection des touristes internationaux », la restructuration des dettes et la publication des mesures réglementaires à l’application de l’Activité partielle longue durée (APLD) signé par les partenaires sociaux de la branche. Présents à ce débat, le ministre délégué en charge des TPE et des PME, Alain Griset, a annoncé la mise en place d’un plan de relance pour les indépendants et le Secrétaire d’Etat au Tourisme, Jean-Baptiste Lemoyne, a confirmé qu’une nouvelle enveloppe de 15 millions d’euros allait être fléchée à destination des acteurs du tourisme et notamment de la restauration.

#clubdelatablefrancaise #printempsdelarestauration #didierchenet #rolandheguy #hervebecam #hervedijols #alaingriset #jeanbaptistelemoyne #emploi


Sylvie Soubes
Journal & Magazine
N° 3760 -
26 novembre 2021
N° 3759 -
13 novembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Evaluer, acheter et vendre un fonds de commerce en CHR (avec tableur d’estimation)
par Jean Castell
Services