×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

A deux mois des examens, le Gouvernement n'apporte pas de réponses à l'absence de pratique des alternants

Vie professionnelle - vendredi 26 mars 2021 17:16
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés


© GettyImages


Comme le rappelle Thierry Deraime, président de l’Umih 45, deux propositions ont été mises sur la table par les organisations professionnelles dans le cadre des fermetures d’établissements et l’impossibilité pour les alternants de travailler en entreprise : « Soit on fait passer la théorie et la pratique en même temps, avec ensuite une validation au bout de six mois en entreprise. Soit on fait seulement passer la théorie et on fait passer la pratique après six mois en entreprise ». Le dirigeant syndical est inquiet par l’absence de réponse du ministère du Travail et du ministère de l’Education Nationale. « C’est maintenant que nous devons savoir à quoi nous en tenir. C’est pareil pour les stages qui valident normalement l’année en lycée technique. Il faut absolument que les ministères concernés nous disent comment ça va se passer » estime Thierry Deraime qui lance un appel au Gouvernement. Ce professionnel souligne combien il est important d’accompagner les entrants dans ce métier qui était avant la crise du Covid-19 en pénurie de compétences « et qui va l’être davantage au sortir de la crise si nous ne prenons pas les choses en main dès à présent ».

#thierryderaime #umih45 #apprentissage #apprentis

 


Sylvie Soubes
Journal & Magazine
N° 3755 -
17 septembre 2021
N° 3754 -
03 septembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Gestion des équipes et du service en CHR
par André Picca
Services