×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

L'association Française des Maîtres Restaurateurs livre une analyse critique des bons résultats de McDo en France

Vie professionnelle - mardi 2 février 2021 09:31
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :      

L'Association Française des Maîtres Restaurateurs (AFMR), présidée par Alain Fontaine, a pris connaissance dans le magazine Alternatives Économiques du 25 janvier 2021 du rapport de l'ONG ReAct sur l'activité de McDonald's en France et a souhaité réagir. Lettre ouverte.





Depuis sa création, l’AFMR défend un modèle de restauration responsable, durable, humaine, avec un engagement fort en faveur de l’apprentissage pour la transmission d’une passion et de valeurs : respect des saisons, produits bruts et frais, circuits courts, cuisine maison, etc…

Les Maîtres Restaurateurs, malgré la crise sanitaire, économique et sociale, continuent de proposer une cuisine de qualité à leurs clients, et s’adaptent en maintenant leur lien privilégié avec les producteurs de nos terroirs.
Depuis le début de la crise, l’AFMR se bat au quotidien pour aider les Maîtres Restaurateurs à mobiliser les soutiens du gouvernement pour tout simplement survivre et sauver nos traditions culinaires françaises.

Paradoxalement, McDonald’s France, en dépit d’une progression de ventes sans précédent, a également bénéficié d’un très important volume d’aides du gouvernement français et versé ainsi des dividendes plus élevés que jamais à ses actionnaires.

Aurions-nous dû considérer que les soutiens du gouvernement à l’emploi des jeunes pouvaient être une source de profits ?

Quand nous lisons que le plan « 1 jeune, 1 solution » de juillet 2020 « pourrait avoir rapporté sur six mois jusqu’à 45 millions d’euros d’argent public à McDonald’s pour des embauches auxquelles ses restaurants ont vocation à procéder de toute façon pour compenser le taux de rotation élevé du personnel (65 % en 2019). », nous aurions pu nous inspirer des pratiques de la chaîne de fast-food pour gagner de l’argent en temps de crise.
Paradoxalement, depuis sa création, l’AFMR et ses adhérents sont engagés pour la transmission à long terme de notre savoir-faire culinaire. Pour préserver notre modèle de restauration, il nous faut embaucher des employés qualifiés et fidèles, transmettre à nos apprentis ce savoir-faire en leur offrant des conditions optimales pour leur avenir professionnel.

Tous les jours, l’AFMR accompagne des Maîtres Restaurateurs pour sauver de la fermeture définitive leurs établissements où la cuisine est faite maison à base de produits bruts et frais, souvent locaux, de façon responsable et durable en lien étroit avec nos terroirs.

Paradoxalement, nous lisons que « le groupe prévoit d’ouvrir 1 300 nouveaux restaurants dans le monde en 2021 ». Il doit y avoir une recette pour le développement de la restauration en temps de crise que les Maîtres Restaurateurs ne connaissent pas !

Malgré la prospérité indécente, dans ces moments difficiles, d’une certaine idée de la restauration, les Maîtres Restaurateurs continueront à se battre tous les jours pour conserver leur savoir-faire, leurs emplois et leurs lieux de sociabilisation ainsi qu’un modèle économique qui respecte les clients, les producteurs et les collaborateurs.

Dans cette période où les paradoxes ne manquent pas, l’Association Française des Maîtres Restaurateurs ne pense pas céder sa place à une restauration industrielle faisant fi d’un développement durable et social.
L’AFMR prône et insiste sur l’idée d’une restauration vertueuse qui permet à chaque acteur de s’épanouir et de pérenniser ainsi le patrimoine culinaire français.

#maitresrestaurateurs #afmr #restaurationrapide #mcdo #fastfood #emploi #aides

Journal & Magazine
Services