Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

Les infos du mois de mars en bref

Vie professionnelle - vendredi 26 mars 2021 14:06
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

L'année étoilée d'Hélène Darroze — Maintien de la prise en charge à 100 % du chômage partiel en mars 2021 — Les aides à l'apprentissage prolongées jusqu'à la fin de l'année — Pour le Collège culinaire de France, la crise sanitaire va changer la relation entre clients et restaurateurs... Retrouvez toutes les actualités du mois.



Juridique

Chômage partiel : maintien de la prise en charge à 100 % en mars 2021

Face à la crise sanitaire qui perdure, deux décrets du 26 février 2021 prolongent pour un mois supplémentaire les règles actuelles d’indemnisation des salariés et l’allocation versée aux entreprises. Les entreprises du secteur des CHR continuent à bénéficier d’une prise en charge à 100 % pour le mois de mars. Taux de prise en charge qui sera maintenu à 100 % jusqu’en juin si ces entreprises sont toujours fermées ou subissent des restrictions sanitaires territoriales.

 

L’aide à l’embauche d’un apprenti ou d’un contrat de professionnalisation pour le mois de mars 2021

Un décret du 26 février prolonge l’aide exceptionnelle de 5 000 € ou 8 000 € pour l’embauche d’un contrat d’apprentissage ou de professionnalisation pour les contrats conclus en mars 2021, tout en modifiant légèrement les bénéficiaires de cette aide. Un autre décret du même jour revalorise le montant de l’aide unique pour les contrats d’apprentissage conclus en mars 2021 afin de l’aligner sur l’aide exceptionnelle.

 

Prime exceptionnelle de 900 € pour les saisonniers, extra, intérimaires

Les travailleurs précaires (saisonniers, extras, intérimaires, etc.) qui alternaient des périodes d’emploi et de chômage en 2019 et qui n’ont pas retrouvé le même niveau d’activité en 2020 en raison de la crise sanitaire, peuvent bénéficier d’une garantie de ressources pouvant aller jusqu’à 900 € par mois. Elle est versée sous forme de prime au titre initialement des mois de novembre 2020 à février 2021. Un décret du 26 février 2021 prolonge le versement de cette prime jusqu’en mai 2021 et adapte aussi les modalités d’attribution de cette prime.

 

Réduction de cotisations de 600 € par mois pour les chefs d’entreprise

Travailleurs indépendants, mandataires sociaux, conjoint collaborateur, vous bénéficiez d’une réduction de charges sociales de 600 € par mois à partir du mois d’octobre 2020 jusqu’à la réouverture de votre entreprise au public, si votre entreprise a fait l’objet d’une interdiction d’accueil du public ou si vous avez subi une baisse d’au moins 50 % de votre chiffre d’affaires.

 

Publication du décret relatif à la prise en charge des coûts fixes

Un décret du 24 mars 2021 publié au Journal officiel du 25 mars vient instituer la prise en charge des coûts fixes non couverts pour les entreprises les plus touchées économiquement par l’épidémie de Covid-19. Il s’agit d’une nouvelle aide complémentaire au fonds de solidarité qui avait été annoncée à la mi-janvier par le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire.

Vie professionnelle

 

Les oenologues et les sommeliers doivent aussi bénéficier d'une vaccination prioritaire, selon Didier Fages

Le président des Œnologues de France estime que les œnologues, les sommeliers et tous les professionnels de la dégustation "doivent être inclus dans les professionnels prioritaires". Selon lui,  "les métiers de la dégustation sont particulièrement impactés dans leur activité professionnelle". Une récente enquête montre que "68 % des professionnels qui ont été atteint par le Covid-19 ont perdu l’odorat et 56 % le goût".

Valorisation des invendus alimentaires : Olivia Grégoire salue la chaîne française Cojean

La secrétaire d'État auprès du ministre de l'Économie, des Finances et de la Relance, chargée de l'Économie sociale, solidaire et responsable s’est déplacée dans le XIIIe arrondissement de la capitale chez Cojean et avec Linkee, lauréat de l’appel à manifestation des contrats à impact Economie Circulaire, qui œuvre à la récupération des invendus alimentaires, en partenariat notamment avec la chaîne de restauration rapide française. 

Les aides à l’apprentissage prolongées jusqu’à la fin de l’année

Lors de la 3ème Conférence sociale, le Premier Ministre, Jean Castex, a annoncé la poursuite des dispositifs en faveur des jeunes. « Pour continuer à encourager l’embauche des jeunes […] j’ai décidé de prolonger le soutien exceptionnel de l’Etat à l’apprentissage jusqu’à la fin de l’année pour donner à tous de la visibilité. »

APLD réussi au sein de Louvre Hôtel Group : Elisabeth Borne est allée à la rencontre des dirigeants et partenaires sociaux

La ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion a rencontré a rencontré les dirigeants et partenaires sociaux de Louvre Hôtels Group, qui ont signé l’an dernier le premier accord d’Activité partielle longue durée (APLD) du secteur. 195 sites et 3 000 salariés sont concernés. Pour Elisabeth Borne, ce déplacement était l’occasion de saluer le travail effectué dans cette entreprise et de rappeler l’intérêt de ce dispositif qui n’a pourtant pas fait l’objet d’un accord de branche dans l’hôtellerie et la restauration.

Les défaillances d'entreprise ont diminué de 40 % en 2020

Alors que le PIB du pays a plongé de 9% en quelques mois, seulement 32 184 entreprises se sont mises sous protection du Tribunal du Commerce en 2020. Soit 20 000 procédures de moins qu’en 2019. Mais surtout, il faut remonter à 1987 pour retrouver un niveau aussi bas de défaillances. 3 300 établissements de restauration ont défailli en 2020, soit 39,1% de moins qu'en 2019.

Restauration

Giuliano Sperandio désormais en charge du nouveau style Taillevent
Les frères Gardinier viennent d’annoncer la nomination de Giuliano Sperandio à la tête des cuisines de leur établissement Le Taillevent.

Ombres et lumières des dark kitchens
La multiplication des laboratoires, souvent en périphérie des villes, où se produisent les plats de restaurants virtuels destinés à la livraison, prospère sur la fermeture des restaurants physiques. Bouée de sauvetage pour remettre de l’activité dans des cuisines mises en jachère par la Covid ou tentative d’ubérisation, prédatrice et opportuniste, d’une restauration à terre ? Les débats sont vifs.

Le Top Chef des prisons
Le chef étoilé Michel Portos est à la genèse du premier concours culinaire à destination des détenus. La troisième édition du challenge culinaire inter-prisons se déroulera en juin prochain à l’Institut Bocuse.

Pour le Collège culinaire de France, la crise sanitaire va changer la relation entre clients et restaurateurs
Le collectif a interrogé un échantillon représentatif des Français sur leur rapport au restaurant, notamment à l’aune de la crise que traverse le secteur depuis un an. De cette étude, il ressort que le client roi tend à disparaître au profit d’une relation basée sur l’échange et la transmission.

Les Grands Buffets privés de clients... et de visites
Pour garder le contact avec sa clientèle -et ses collaborateurs- le patron des Grands Buffets avait décidé d’organiser des visites guidées en cette période de fermeture forcée. Mais le sous-préfet de l’Aude s’y oppose.

Quelle est la place des femmes dans le secteur de la gastronomie aujourd’hui ?
À l’occasion de la Journée Internationale des droits des femmes, TheFork a enquêté auprès de sa communauté de professionnels du secteur afin de recueillir leurs ressentis sur la place des femmes dans le secteur de la gastronomie en 2021.

Le guide 109 Gault&Millau est sorti
109 femmes et hommes, 109 portraits inédits, 109 histoires, 109 challenges qui offrent du sang neuf à la cuisine française, c’est le pari du guide 109 lancé par Gault&Millau.

L’année étoilée d’Hélène Darroze
La chef décroche pour la première fois 3 étoiles Michelin, pour son restaurant Hélène Darroze at the Connaught, à Londres, après en avoir reçu 2 en janvier pour son restaurant parisien.

Hôtellerie

Best Western France s'adapte et reporte son plan de relance

Entre couvre-feu et reconfinement pour 16 départements, dont ceux d'Île-de-France, le réseau hôtelier fait preuve d'agilité, avec l'été en ligne de mire et des réservations qui battent déjà des records. Toutefois, flexibilité oblige, le plan de relance prévu pour ce printemps est repoussé de quelques semaines. 

B&B Hotels effectue une levée de fonds de 180 M€

Afin de sécuriser sa situation financière et poursuivre ses ambitions de développement à l’international, le groupe B&B Hotels a annoncé avoir effectué une levée de fonds de 180 M€. Celle-ci est répartie entre 100 M€ de dette bancaire et 80 M€ d’augmentation de capital.

Yannick Gavelle (Hôtels & Préférence) : "La majorité de nos membres sont restés dans une dynamique positive"

Le directeur général et cofondateur de la chaîne volontaire - qui vient de fêter ses vingt ans - se félicite de la grande maturité de ses membres dans la gestion de la crise. Il évoque également l'augmentation du nombre d'adhésions en 2021 et l'importance d'investir dans les outils technologiques.

Olivier Chopin (AIFE) : "Nous espérons une continuité des aides pour nous soutenir dans la relance"

L'Association des investisseurs franchisés Louvre Hotels (AIFE)  a signé, avec l'Association des franchisés Accor (AFA), une lettre adressée à Bruno Le Maire, ministre de l'Économie, construire un dialogue avec le Gouvernement autour de la reprise et de l'accompagnement du secteur. 

Ces hôteliers qui captent la clientèle des Ehpad : un nouveau marché hors de nos frontières ?

En Tunisie, des professionnels tentent de proposer une alternative hôtelière aux maisons de retraite que les seniors rejettent parfois.

 

 #recap



Journal & Magazine
Services