×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

Crise sanitaire et économique : près d'un 1 français sur 2 réfléchit à un nouveau projet professionnel

Vie professionnelle - lundi 11 janvier 2021 13:51
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :      

Alors que la ministre du Travail, Elisabeth Borne, souhaite créer de nouveaux dispositifs favorisant la reconversion des actifs en permettant notamment aux salariés de passer d'un métier à un autre, Indeed a réalisé une étude sur l'état d'esprit et le comportement des Français dans le contexte de crise sanitaire et économique actuel. Principaux résultats.



© GettyImages


44% des français projettent de se former à de nouvelles compétences :

  • Une velléité nettement plus forte chez les actifs des secteurs en difficulté tels que les commerces, l’hébergement, la restauration, ou la culture (56%) et chez les moins de 35 ans (55%).

Les actifs tous secteurs confondus sont également nombreux à anticiper des remous dans leur vie professionnelle en raison de la crise, parmi lesquels :

  • Devoir accepter des postes alimentaires (65%)
  • Devoir changer temporairement de profession (62%)
  • Devoir rester plusieurs mois sans emploi en attendant que des offres pertinentes soient disponibles (44%)
  • Changer définitivement de profession (58%)

Seulement 33% sont toutefois prêts à changer de métier ou de poste

Les aspirations des français en cas de changement :

  • Une meilleure rémunération (83%)
  • Davantage d’autonomie (83%)
  • Plus de sens (79%) et de valorisation (76%), deux tendances particulièrement fortes depuis le début de la crise

#coronavirus #covid19 #emploi #enquete