×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

Activité au plus bas, les hôtels demandent les mêmes aides que pour les restaurants : Jean-Virgile Crance, président du GNC

Vie professionnelle - mercredi 25 novembre 2020 10:52
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés


Jean-Virgile Crance.
Jean-Virgile Crance.

N’étant pas fermés administrativement, les hôtels ne bénéficient pas de toutes les aides annoncées par l’Etat alors que les chiffres d’affaires sont au plus bas, faute de clientèle. Jean-Virgile Crance, président du Groupement National des Chaînes (GNC), a réagi ce mercredi 25 novembre sur BFM Business, à la suite de l’allocution du Président de la République de mardi. Extraits

  • "Cela a été une année de quasi-torture et on a le sentiment que c'est la mise à mort."
  • "Au stade où nous sommes rendus, avec des fêtes qui ne vont pas pouvoir se passer comme on l'aurait souhaité, comment pouvons-nous comprendre que l'on exclut d'un dispositif spécifique les hôtels alors que nous avons toujours travaillé sur la globalité de la filière des cafés, hôtels, restaurants, discothèques ?"
  • Les hôteliers attendent "tout simplement le même dispositif" que pour les restaurants. "Aujourd'hui, il n'y aucune raison que ce ne soit pas le cas puisque nos établissements hôteliers (…) subissent une fermeture administrative partielle" liée à la fermeture de leur restaurant et bar.
  • "Tous les professionnels des cafés, hôtels, restaurants, discothèques attendent le même dispositif sur toute la durée [du reconfinement, ndlr] et non pas là, à partir du mois de décembre, mais de façon rétroactive à partir de la première date de ce début de reconfinement"

#coronavirus #covid19 #jeanvirgilecrance #hotel #hotellerie #confinement #reconfinement #GNC

Journal & Magazine
N° 3760 -
26 novembre 2021
N° 3759 -
13 novembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Santé et sécurité au travail en CHR : constituer votre document unique (+ modèles)
par Carole Gayet
Services