×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

Protocole sanitaire : un comité scientifique et des spécialistes du tourisme travaillent à l'élaboration de normes et d'une certification

Vie professionnelle - mardi 6 octobre 2020 10:44
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :      
Article réservé aux abonnés

Le professeur Jean-Jacques Zambrowsky, plaide pour des règles normées et "intelligentes" qui prennent en compte les données scientifiques et les nécessités économiques des CHR.



De g à d : Stéphane Manigold, le professeur Jean-Jacques Zambrowski et Jean-Luc Taborin.
De g à d : Stéphane Manigold, le professeur Jean-Jacques Zambrowski et Jean-Luc Taborin.

Le pays va-t-il devoir reconfiner ou appliquer de nouvelles restrictions ? La question est dans tous les esprits. Mais quelle que soit l’évolution du virus dans les semaines et mois qui viennent, « il faut se préparer différemment, appréhender l’avenir au travers de quelque chose qui soit durable et adaptable » estime le porte-parole du collectif Restons Ouverts, Stéphane Manigold. En cause, le protocole sanitaire, qui vient d’être renforcé, mais qui ne constitue pas le rempart attendu par les professionnels face aux décisions des pouvoirs publics. « La restauration, c’est 40 à 60% de chiffre d’affaires détruit. Et le PGE n’est pas une subvention mais une dette qu’il va falloir rembourser. Pour renouer avec l’activité, nous devons pensez autrement. Quant au virus, effectivement, c’est tous ensemble qu’on doit le combattre ». Pour le restaurateur, la solution se situe dans un outil « plus fort et plus large » sur lequel travaille le comité scientifique présidé par le professeur Jean-Jacques Zambrowsky, (spécialiste en médecine interne, Hôpital Bichat, AP-HP, économiste de la santé, Université Paris Descartes) avec WellHospitality. Pour Jean-Jacques Zambrowsky, la faiblesse du protocole réside dans son auto-construction. « Qu’une profession ou une interprofession s’attelle à la création d’un protocole, c’est bien, mais ce qui est mis en place est toujours un peu suspect de favoritisme. Pour éviter toute suspicion, et donner du sens au protocole, il faut un outil qui soit validé par un organisme tiers, qui corresponde aux besoins par métier et puisse varier en fonction des territoires ». Un protocole ‘nouvelle génération’, élaboré à partir de tout ce qui a été fait en France mais aussi ailleurs dans le monde. « Nous accompagnons les gouvernements et les entreprises dans leur développement touristique. La sécurité sanitaire en fait partie » explique Jean-Luc Taborin, chief Executive Officer de WellHospitality Paris. « Notre idée, reprend le Pr Zambrowski, est de proposer des normes, avec une gradation évolutive et validées par une instance neutre mais reconnue. Il ne s’agit pas de tout réinventer mais de collecter ce qui est fait, d’analyser, d’améliorer, en prenant en compte les données scientifiques et les nécessités économiques du secteur. Des règles sont nécessaires, mais elles doivent être intelligentes ». Stéphane Manigold ajoute : « Nous devons donner des garanties aux clients comme à nos salariés. Aujourd’hui, notre protocole ne parle pas du voiturier. Et pourtant, il est important qu’il connaisse les bons gestes ». Et le coût du projet dans tout ça ? « Les assureurs ou les banques pourraient être au rendez-vous et de manière efficace » suggère le professionnel.

#stephanemanigold #jeanjacqueszambrowsky #wellhospitality #jeanluctaborin #protocolesanitaire #coronavirus #covid19 #restonsouverts


Sylvie Soubes