×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

Les centres de congrès et parcs des expositions en chute libre

Vie professionnelle - mercredi 14 octobre 2020 16:40
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :      
Article réservé aux abonnés


Pour 86% des interrogés, une réduction du nombre des manifestations est à prévoir à moyen terme.
Pour 86% des interrogés, une réduction du nombre des manifestations est à prévoir à moyen terme.

Les palais et centres de congrès, les centres de conférences et les parcs des expositions sont en ‘grande souffrance’. L’enquête* que vient de publier Coach Omnium permet de mesurer la situation. Les trois quarts des professionnels estiment que leur chiffre d’affaires va reculer de plus de 50% cette année par rapport à l’an dernier et 27% prévoient jusqu’à 70% de pertes d’activité. « La perplexité est à con comble. Il s’en suit un pessimisme généralisé, tant on est dans le flou et sans aucune visibilité sur l’avenir, à court et moyen termes. » Seulement 19 % des professionnels restent optimistes sur le marché des MICE (Meeting, Incentive, Conventions, Events) contre 87% fin 2019 (avant la crise sanitaire), 53% sont pessimistes et 26% ne se prononcent pas par manque de visibilité. 

Annulations et reports de manifestations : la totalité des centres de congrès et parcs ont vu de très nombreuses manifestations reportées ou supprimées. 86% estiment que la crise économico-sanitaire va entrainer une réduction du nombre de manifestations à moyen terme. Dans ¼ des reports, aucune date n’est pour l’instant fixée par les commanditaires.

Pour les manifestations maintenues : suppression des cocktails, soirées et activité périphériques, limitation du nombre de participants, visio-conférences, réduction de la durée.

Investissements : 6 fois sur 10, les investissements prévus seront ajournés ou supprimés à cause de la crise économique liée au Coronavirus.

*Enquête quali-quantitative réalisée auprès de 58 centres de congrès et parcs des expositions en France en septembre 2020.

#coronavirus #covid19 #MICE #congres #salon