Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

Fermetures et restrictions d'horaire : les organisations professionnelles frappent du poing sur la table

Vie professionnelle - jeudi 24 septembre 2020 17:05
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :




Le ton monte fortement dans les rangs des organisations professionnelles après les annonces, hier soir, du Ministre de la Santé, Olivier Véran, de refermer les bars et les restaurants de Marseille, d’Aix et de Guadeloupe et de réduire les horaires d’ouverture dans plusieurs grandes villes dont Paris et la petite couronne. L’Umih, le GNI, le GNC et le SNRTC dénoncent des « mesures injustes, discriminatoires et incohérentes » et ont demandé leur « retrait immédiat », affirmant qu’elles « défendront l’intérêt du secteur devant les tribunaux si besoin ». Ce jeudi 24 septembre, une réunion d’urgence a eu lieu par téléphone avec plusieurs ministres, dont Bruno Le Maire et Alain Griset, au terme de laquelle les représentants de Bercy se sont engagés à déployer rapidement de nouvelles mesures de soutien au secteur. « Si celles-ci ne sont pas à la hauteur des attentes exprimées, nous cesserons tous travaux avec le Gouvernement jusqu’à nouvelle ordre » promettent les dirigeants syndicaux. Pour Roland Héguy, président confédéral de l’Umih, la situation devient intolérable. « Il faut cesser de montrer du doigt la profession. S'attaquer de la sorte à nos établissements est une solution de facilité. Il suffit de regarder toutes les images qui témoignent du non-respect des gestes barrières sur l’espace public ou lors de soirées privées. Si nos établissements étaient à l’origine de la circulation du virus, le problème de la pandémie serait vite réglé ». Même colère au GNI. Son président, Didier Chenet, s’insurge contre des décisions « iniques, aveugles et qui stigmatisent » un secteur d’activité alors que le « Gouvernement oublie juste de faire respecter la loi. Nous avons un protocole sanitaire strict et si il y a des canards boiteux, qu’on les ferme. A côté de ça, faisons respecter les gestes barrières partout où ils doivent l’être. Nos professionnels ne peuvent pas continuer à piloter des affaires avec autant de brouillard et d’imprécision. Et puis, on ne peut pas avancer sans concertation. Imaginez-vous que personne n’est capable de me dire au moment où je vous parle si la mesure de fermeture à 22 heures dans les grandes métropoles concerne uniquement les bars ou aussi les restaurants ! Et ce n’est pas faute d’interroger les membres du Gouvernement. »

#coronavirus #covid19 #fermetures #olivierveran #marseille #aix #guadeloupe #rolandheguy #didierchenet


Sylvie Soubes