×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

Un marché domestique solide et une situation très contrastée suivant le niveau d'exposition aux clientèles extra-européennes

Vie professionnelle - lundi 31 août 2020 12:39
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Le baromètre mensuel d'Atout France et de l'Office de tourisme et des Congrès de Paris confirme la grande volatilité des marchés.



© GettyImages


Si les intentions de départ vers la France étaient stables début août pour les 6 prochains mois, avec un début d’attractivité retrouvée pour Paris et sa région, les risques d’annulation et de report augmentent également en fonction de l’évolution de la situation sanitaire et des conseils aux voyageurs émanant des différents gouvernements européens vis-à-vis de leurs ressortissants.

 Intentions de voyages

Les vacances sur le marché domestique restent la priorité de tous avec des situations différentes suivant les contextes économiques et les mesures d’accompagnement mises en place par les Etats, qui permettent ou non de maintenir les taux de départ en vacances. Le palmarès des marchés les plus dynamiques vis-à-vis d’un futur séjour en France change peu par rapport au mois dernier. A noter la bonne tenue des marchés belge, néerlandais et suisse début août au moment de l’enquête. Le marché britannique était alors toujours très en retrait.
La réinstauration d’une quatorzaine au retour d’un séjour en France à compter du 15 août, et l’ajout de la France ou d’une partie de ses régions et départements aux pays déconseillés en Belgique, en Allemagne et en Suisse au cours de la 2ème quinzaine d’août devrait malheureusement se traduire par une baisse des intentions de séjour en France lors de la prochaine vague d’enquête.

#tourisme #atoutfrance

Journal & Magazine
SOS Experts
Une question > Une réponse
Droit du travail en CHR : les ruptures du contrat de travail (+ modèles de lettres)
par Tiphaine Beausseron et Daniel Gillot
Services