Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

Réouverture des discothèques, plus tôt que prévu

Vie professionnelle - mercredi 1 juillet 2020 17:12
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

Le Gouvernement n'avait pas donné de date de réouverture pour les discothèques, évoquant septembre ou la fin de l'année. La réunion qui a eu lieu ce matin laisse espérer une vraie avancée.



Thierry Fontaine.
© DR
Thierry Fontaine.

Un tour de table a eu lieu ce matin avec les organisations professionnelles, le député du Calvados Christophe Blanchet, différents acteurs de la nuit et plusieurs membres du Gouvernement pour essayer de trouver une sortie de crise pour les discothèques, toujours interdites d’ouverture. Réunion au terme de laquelle Thierry Fontaine, président d’Umih Nuit et de la branche des établissements de nuit du Rhône, s’est dit rassuré. « Nous sommes écoutés et entendus. Le dialogue est rouvert et les propositions que nous portons devraient permettre une réouverture prochaine » affirme le responsable syndical. Si la suppression d’une pise de danse centrale est inévitable, des aménagements, comme des espaces de danses par petits groupes sont envisagés. Une rencontre avec la Santé doit maintenant avoir lieu. L’Umih vient d’adresser un courrier à la secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Economie et des Finances, au ministre de la Culture, au secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Intérieur et au secrétaire d’Etat en charge du tourisme, dans lequel l’organisation réitère la feuille de route qui lui paraît la plus efficace et compatible avec l’évolution du virus.

  • Réouverture des lieux à partir du 3 juillet 2020 avec des capacités intérieures jusqu’à 1 000 clients et 3 000 en extérieur avec une jauge dégradée de 20% afin de garder une rentabilité mais ne pas dépasser 1 client par mètre carré.
  • Invitation à télécharger et à activer l’application du Gouvernement « Stop-Covid » pour toutes personnes entrant dans nos établissements.
  • Suppression de la piste de danse : aménagement par zone avec mobiliers pour limiter la danse à 10 personnes maximum, issue d’un même groupe, afin d’éviter le mélange de clientèle.
  • Obligation de mise à disposition de gel hydroalcoolique en quantité suffisante en rapport à la taille de l’établissement.
  • Mise à disposition de masques à l’entrée de l’établissement avec des affiches de sensibilisation de la jeunesse sur les risques liés au Covid-19, notamment en ce qui concerne leur entourage plus âgé.
  • Masque très fortement recommandé dans l’établissement et celui-ci sera obligatoire, hors piste de danse, table du même groupe de dix personnes et fumoir.
  • Une clause de revoyure, fin août 2020, avec une analyse de l’évolution de la situation.
  • S’il devait y avoir une décision de prolongation des mesures restrictives, nous demandons une analyse par vos services de la mise en cause réelle de nos établissements dans l’épidémie afin de ne pas payer les frais pour d’autres professions moins rigoureuses dans l’application des mesures de protection, et moins abouties en termes d’aménagements et d’obligations   

 

#coronavirus #covid19 #discotheques #reprise #deconfinement #thierryfontaine #christopheblanchet #nuit

 

 

 


Sylvie Soubes
Journal & Magazine
Services