×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

Chômage partiel : les sites devraient être désormais à la hauteur de l'afflux des demandes des entreprises

Vie professionnelle - vendredi 3 avril 2020 14:54
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :      





Le système d’information de l’activité partielle a été revu pour faire face à une croissance « jamais connue de demandes de la part des entreprises » a indiqué cette semaine le ministère du Travail. « Ce système est désormais capable de supporter 15 000 connexions simultanées, de répondre à 400 000 utilisateurs par jour, de délivrer automatiquement les codes de connexions et de générer une réponse automatique d’acceptation 48h après le dépôt de la demande de l’entreprise ». Une mobilisation sans précédent des agents de la délégation générale à l'emploi et à la formation professionnelles, des Direccte et l'ASP a été nécessaire pour répondre à la situation ces derniers jours.

Nombre d’utilisateurs maximum par jour : de 500  par jour on est passé à 400 000 depuis le 29 mars

Nombre de connexions simultanées possibles : ce nombre est passé de 50 à 15 000 depuis le 29 mars

Temps de validation pour recevoir les codes de connexion : la validation était manuelle et elle est automatique depuis le 2 avril avec envoi des codes qui suit la demande

Temps d’attente pour l’autorisation : il était de 15 jours au maximum et il est de 2 jours au maximum depuis le 29 mars

#coronavirus #virus #covid19 #chomagepartiel #ministeredutravail 

Journal & Magazine
Services