Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

#Grèves : Bruno Le Maire et Agnès Pannier-Runacher à la rencontre de commerçants parisiens

Vie professionnelle - vendredi 3 janvier 2020 16:04
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

Paris (75) vendredi 3 janvier, le ministre de l'Economie et des Finances accompagné de sa secrétaire d'état sont allés à la rencontre des commerçants de la rue de Montorgueil dans le 2ème arrondissement de Paris pour faire un point d'étape sur l'impact des grèves.



Les déambulations du ministre et de sa secrétaire d’Etat dans cette rue commerçante du centre parisien a commencé par la brasserie « la grille Montorgueil » où le nouveau propriétaire Laurent Nègre qui a repris l’établissement depuis 4 mois, annonce « une vraie chute d’activité de l’ordre de 35% par rapport au mois de novembre en sachant que le mois de décembre est habituellement nettement meilleur. » Le ministre s’est aussi inquiété du sort des salariés en raison des problèmes de transport. « Nous prenons en charge les frais d’Uber, ainsi que d’hôtel pour nos salariés dont les temps de transport sont passés de 1 heure à 3 heures quand ils sont disponibles, ce qui n’est pas toujours le cas avec des horaires décalés. » précise le patron de la brasserie qui salue dans le même temps « la motivation exceptionnelle de son personnel ».

Les deux représentants de l’Etat se sont aussi arrêtés quelques mètres plus loin à l’hôtel Victoire Opéra, accueilli par la réceptionniste, Manon Sardou qui a pu préciser que l’activité de l’établissement avait subi une chute d’activité de l’ordre de 30% à 40% autant pour la clientèle d’affaire que de loisirs. La direction a aussi mis des chambres à la disposition du personnel pour pallier aux difficultés de transport. Quant au mois de janvier, les réservations ne sont pas au rendez-vous contrairement aux autres années et ce malgré une baisse de prix.

Le ministre a alors précisé que « cette grève pèse sur le moral des français et celui des salariés », et « qu’il faut tourner la page le plus vite possible » appelant « les organisations syndicales à répondre à la main tenue du gouvernement afin de trouver la voie d’un compromis pour mettre fin à cette grève.»

Il a aussi rappelé les mesures mises en place par le gouvernement pour aider les entreprises : réactiver les mesures d’étalement du paiement des charges fiscales et sociales, le chômage partiel. Même si peu d’entreprises se sont saisies de ces dispositifs pour l’instant.

Bruno Le Maire et Agnès Pannier-Runacher ont ensuite retrouvé à Bercy les principaux représentants des organisations patronales du commerce et de l’hôtellerie restauration pour évaluer l’impact des grèves sur leur activité.

#Greve


Pascale Carbillet
Journal & Magazine
Bulletin inscription abonnement gratuit
Services