Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

Le salon Sandwich & Snack Show joue les prolongations

Vie professionnelle - vendredi 6 décembre 2019 11:18
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

Paris (75) La 21e édition du salon, qui devait avoir lieu à Paris du 29 au 31 mars, a été reportée les 7, 8 et 9 juin prochains en raison de l'épidémie de coronavirus.



Le marché du snacking évolue très vite. Il fallait que le Sandwich & Snack Show reflète ce dynamisme”, confie Béatrice Gravier, nouvelle directrice de ce salon. À la tête de la division Hospitality & Food de Reed Exhibitions France - elle est en charge du développement des salons EquipHotel, Parizza et Japan Food Show -, elle a donc opté pour deux changements majeurs : désormais le Sandwich & Snack Show ne dure plus deux jours, mais trois – du 7 au 9 juin prochains, au parc des expositions de la porte de Versailles, à Paris (XVe) -, et son identité visuelle a été repensée.

“C’est un pari de prolonger la durée du salon, reconnaît-elle. Mais nous nous sommes aperçus que les exposants, comme les visiteurs d’ailleurs, éprouvaient le besoin de parler et échanger avec des experts du secteur.” Or, pour cela, il faut du temps en plus de la seule déambulation dans le salon. Du temps aussi pour prendre du recul sur les nouveautés dans le domaine du snacking, pour obtenir les réponses à ses interrogations, surtout lorsque le visiteur est dans une logique de création d’établissement.

À cela s’ajoute l’envie avouée de Béatrice Gravier d’attirer de nouveaux publics : ceux qui ne peuvent se déplacer que le dimanche, à l’instar de certains restaurateurs et professionnels de la boulangerie.

 

Un show cooking conçu comme une boîte à outils

Parmi les temps forts de cette 21e édition du Sandwich & Snack Show, citons les démonstrations culinaires, les concours - coupe de France du burger, championnat de France du sushi… -, ainsi que le ‘show cooking’, que Béatrice Gravier compare à “une boîte à outils”. Autrement dit : des animations qui privilégient les aspects pratiques et pédagogiques pour aider les participants à avoir de nouvelles idées, progresser, voire dynamiser leur propre concept, ou encore trouver des solutions sur des problématiques telle que la gestion des déchets alimentaires.

Autres animations : des parcours thématiques - circuits courts, produits bruts, export… -, des conférences “à destination des acheteurs et d’autres pour les apporteurs de projets”, précise la directrice du salon qui espère 11 000 visiteurs pour cette première version “sur trois jours”. Enfin, concernant l’identité visuelle, revue et corrigée, du Sandwich & Snack Show, celle-ci fait la part belle à la couleur et à la fraîcheur des ingrédients mis en scène. Le bon se fait beau, à l’heure du tout instagrammable.

 

#sandwichandsnackshow #snacking  #BeatriceGravier


Anne Eveillard
Les chiffres qui comptent

La restauration rapide se porte bien. Avec un chiffre d’affaires de 20 milliards d’euros, elle représente 41 320 établissements en France au 3e trimestre 2019, selon le cabinet spécialisé CHD Expert. Ce secteur gagne même des parts de marché au détriment de la restauration classique à table, qui recense 103 930 points de vente sur cette même période. Si bien que la confiance règne chez les professionnels de la restauration rapide : 44 % estiment que leur activité au cours des douze prochains mois sera meilleure, alors qu’ils ne sont que 24 % à le penser chez les professionnels de la restauration à table.

Journal & Magazine
Bulletin inscription abonnement gratuit
Services